Le nombre de cas de coronavirus en Israël passe à 213
Rechercher

Le nombre de cas de coronavirus en Israël passe à 213

2 000 réservistes de Tsahal rappelés ; Shaked déclare que le suivi numérique des patients infectés est problématique ; Israël retarde l'ouverture des plages

  • Un membre de la police des frontières israélienne porte un équipement de protection et un masque contre le coronavirus, au point de contrôle d'Ein Yael, près du zoo biblique de Jérusalem, le 11 mars 2020. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
    Un membre de la police des frontières israélienne porte un équipement de protection et un masque contre le coronavirus, au point de contrôle d'Ein Yael, près du zoo biblique de Jérusalem, le 11 mars 2020. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
  • Un homme soumis à un test de fièvre à son arrivée pour la conférence de presse du Premier ministre Benjamin Netanyahu au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 12 mars 2020. (Olivier Fitoussi/Flash90)
    Un homme soumis à un test de fièvre à son arrivée pour la conférence de presse du Premier ministre Benjamin Netanyahu au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 12 mars 2020. (Olivier Fitoussi/Flash90)
  • Des Israéliens font la queue devant le supermarché Rami Levy à Ashdod, le 14 mars 2020. (Flash90)
    Des Israéliens font la queue devant le supermarché Rami Levy à Ashdod, le 14 mars 2020. (Flash90)
  • Le Premier ministre Benjamin Netanyahu tient une conférence de presse au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 12 mars 2020. (Olivier Fitoussi/Flash90)
    Le Premier ministre Benjamin Netanyahu tient une conférence de presse au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 12 mars 2020. (Olivier Fitoussi/Flash90)
  • Des spécialistes portant des tenues de protection s'apprêtent à désinfecter un bus par mesure de précaution contre la propagation du nouveau coronavirus, à Tel Aviv le 9 mars 2020. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
    Des spécialistes portant des tenues de protection s'apprêtent à désinfecter un bus par mesure de précaution contre la propagation du nouveau coronavirus, à Tel Aviv le 9 mars 2020. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
  • Un vendeur applique du désinfectant pour les mains lors de la vente de billets avant l'annulation du match de baseball entre les Royals de Kansas City et les Mariners de Seattle, dans l'Arizona, le 12 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Elaine Thompson)
    Un vendeur applique du désinfectant pour les mains lors de la vente de billets avant l'annulation du match de baseball entre les Royals de Kansas City et les Mariners de Seattle, dans l'Arizona, le 12 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Elaine Thompson)
  • Un homme porte un masque de protection dans le terminal principal de l'aéroport international de Bruxelles, le 13 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Virginia Mayo)
    Un homme porte un masque de protection dans le terminal principal de l'aéroport international de Bruxelles, le 13 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Virginia Mayo)
  • Un homme porte un masque devant un tableau des départs à l'aéroport international Leonardo da Vinci de Rome, le 12 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Andrew Medichini)
    Un homme porte un masque devant un tableau des départs à l'aéroport international Leonardo da Vinci de Rome, le 12 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Andrew Medichini)
  • Des fidèles chrétiens, portant un masque de protection par crainte du coronavirus, prient la Pierre d'onction de l'église du Saint-Sépulcre dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 12 mars 2020. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)
    Des fidèles chrétiens, portant un masque de protection par crainte du coronavirus, prient la Pierre d'onction de l'église du Saint-Sépulcre dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 12 mars 2020. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)
  • Des femmes portent des masques de protection à l'aéroport Roissy Charles de Gaulle, le 12 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Thibault Camus)
    Des femmes portent des masques de protection à l'aéroport Roissy Charles de Gaulle, le 12 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Thibault Camus)

Le Times of Israël suit pour vous les événements liés au coronavirus en Israël et dans le monde :

Netanyahu évoque les outils de surveillance pour pister les porteurs du COVID-19

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé samedi qu’Israël commencerait à utiliser des outils de surveillance numérique avancés afin de localiser les endroits dans lesquels se sont rendus les porteurs du coronavirus, ce qui a soulevé de graves problèmes de confidentialité et provoqué des accusations de surveillance massive.

Pour lire la suite, cliquez ici.

Un téléphone Android. Illustration. (Crédit : capture d’écran YouTube)

Shaked : le suivi des porteurs du virus est problématique et doit être surveillé

La députée Ayelet Shaked, du parti Yamina aligné sur Netanyahu, reconnaît que la nouvelle décision de suivre numériquement la localisation des patients atteints de coronavirus via leur téléphone est problématique, et dit qu’elle a l’intention de s’assurer qu’elle cause une violation minimale de la vie privée.

S’adressant au site Ynet, Shaked, ex-ministre de la Justice, a déclaré que le suivi est « une étape extrême et une violation grave de la vie privée, mais il pourrait sauver des vies et permettre à l’État d’économiser de grosses sommes d’argent ».

« J’ai l’intention de suivre personnellement les opérations et de m’assurer qu’elles se déroulent de manière minimale et encadrée, et qu’elles seront immédiatement interrompues dès que le danger sera écarté, tout en détruisant toutes les informations recueillies », a-t-elle ajouté.

La ministre de la Justice Ayelet Shaked écoute le rapport annuel du contrôleur de l’Etat au ministère de la Justice de Jérusalem, le 24 mars 2019. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le prix du désinfectant pour mains à base de gel hydroalcoolique fixé à 9,90 nis

Les chaînes de pharmacies ont annoncé que le prix des désinfectants pour les mains à base d’alcogel sera désormais fixé à 9,90 shekels pour 100 millilitres, après avoir été contactées par le ministre de l’Economie Eli Cohen.

Parmi les chaînes de supermarchés et de pharmacies qui ont annoncé cette décision – qui intervient après la flambée des prix due à l’augmentation de la demande provoquée par le coronavirus – figurent Rami Levy, Shufersal, Yochananof, Yenot Bitan, Victory, Be et Super-Pharm.

La plupart des entrées au mont du Temple sont fermées

La plupart des portes donnant accès au lieu saint du mont du Temple dans la Vieille Ville de Jérusalem ont été fermées dans le cadre des nouvelles règles visant à lutter contre la propagation du coronavirus.

Seuls quatre des douze portiques sont en service : La Porte de la Rémission (Bab Huta), la Porte du Conseil (Bab al-Majlis) et la Porte des Chaînes (Bab as-Silsileh) ainsi que la Porte des Maghrébins, la seule porte par laquelle les non-musulmans peuvent entrer dans l’enceinte, qui est connue par les musulmans comme l’enceinte de la mosquée Al-Aqsa ou le Noble Sanctuaire.

Des touristes contemplent le Dôme du Rocher et le mont du Temple depuis le belvédère du mont des Oliviers qui surplombe la Vieille Ville de Jérusalem, le 28 novembre 2018. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le grand rabbin David Lau montre l’exemple

Le grand rabbin David Lau a participé à la prière du matin à laquelle ont assisté exactement dix personnes – le minimum pour un minyan juif représentant une « communauté d’Israël » à des fins liturgiques [NdT : le quorum de dix personnes nécessaire à la récitation de certains passages de la prière et à la lecture de la Torah] et le maximum autorisé par les règlements actuels du ministère de la Santé en raison du coronavirus – qui ont tous respecté une distance d’au moins deux mètres les uns des autres.

Le ministre de la Défense rappelle 2 000 réservistes de Tsahal

Le ministre de la Défense Naftali Bennett a signé un ordre autorisant l’armée israélienne à mobiliser 2 000 soldats de réserve pour renforcer le commandement du Front intérieur.

On ne sait pas pour l’instant où ces réservistes seront affectés.

Le ministre de la Défense Naftali Bennett s’exprime lors de la conférence « Makor Rishon » au Centre de convention internationales de Jérusalem, le 8 décembre 2019. (Yonatan Sindel/Flash90)

Restrictions d’entrée à l’hôpital Laniado

Alors que des restrictions sévères concernant les visites dans les hôpitaux entrent en vigueur, l’hôpital Laniado de Netanya annonce une interdiction complète de tous les visiteurs jusqu’à nouvel ordre.

Les patients hospitalisés qui ont besoin d’une assistance médicale ont droit à un seul soignant pendant la période la plus courte possible. L’aidant doit être la même personne pendant toute la durée de l’hospitalisation du patient.

Israël retarde l’ouverture des plages

Le ministre de l’Intérieur, Aryeh Deri, a déclaré que l’ouverture des plages aux baigneurs au début du printemps sera reportée pour une durée indéterminée en raison de l’épidémie de coronavirus.

Selon Deri, la décision de ne pas faire reprendre le travail aux sauveteurs jusqu’à nouvel ordre est due à l’interdiction de rassemblement de plus de 10 personnes et au souci de santé publique.

Vue aérienne de la plage de Tel Aviv. (Crédit : Municipalité Tel Aviv Yafo, Barak Brinker)

La mosquée Al-Aqsa est fermée aux prières

La mosquée Al-Aqsa sera fermée aux prières en raison des craintes liées aux coronavirus, a annoncé le Waqf islamique qui gère le site.

Toutes les prières auront lieu dans les parties extérieures de l’enceinte du mont du Temple dans la Vieille Ville de Jérusalem. Les prières sont également interdites à l’intérieur du Dôme du Rocher.

Des hommes musulmans participent aux prières du vendredi devant le Dôme du Rocher dans l’enceinte de la mosquée Al-Aqsa, le troisième lieu le plus saint de l’Islam, le 31 janvier 2020. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)

Fermeture du mémorial de Yad Vashem

« Au vu des récentes directives du ministère israélien de la Santé dans la lutte contre le coronavirus (COV-19), Yad Vashem est fermé aux visiteurs du dimanche 15 mars jusqu’à nouvel ordre, » lit-on dans un communiqué envoyé par le mémorial.

Vue aérienne du Complexe patrimonial des collections de la Shoah, situé sur le Mont du Souvenir à Yad Vashem (Gilad Lan)

Le Maroc suspend ses vols avec 29 pays, un ministre contaminé

Le Maroc a annoncé samedi soir la suspension « jusqu’à nouvel ordre » de ses vols en provenance et à destination d’une vingtaine de pays afin de prévenir la propagation du nouveau coronavirus, alors que le ministre marocain du Transport a été testé positif.

Les pays concernés sont l’Autriche, le Danemark, la Grèce, la Suisse, la Suède, la Norvège, la Turquie, le Liban, l’Égypte, Bahreïn, les Émirats arabes unis, Oman, la Jordanie, la Tunisie, le Sénégal, la Mauritanie, le Niger, le Mali, le Tchad, le Canada et le Brésil, précise le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Dans le même temps, le ministre du Transport Abdelkader Amara a été testé positif à la maladie Covid-19 alors qu’il revenait d’un voyage officiel en Europe, a annoncé samedi soir son département dans un communiqué. Il restera confiné chez lui pendant 14 jours, selon la même source.

Les autorités marocaines avaient déjà suspendu les liaisons aériennes vers la France, l’Algérie, l’Espagne, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, le Portugal et l’Italie.

– avec AFP

Coronavirus: la Jordanie annonce six contaminations, dont 4 touristes français

Le ministre jordanien de la Santé Saad Jaber a annoncé dimanche que le royaume hachémite avait recensé six contaminations au nouveau coronavirus, dont quatre touristes français.

Les deux autres personnes contaminées sont des Jordaniens, l’un de retour d’un voyage en Grande-Bretagne et l’autre contaminé par une touriste américaine de retour d’Egypte, a précisé M. Jaber lors d’une conférence de presse.

« Les quatre touristes français devaient reprendre leur avion ce matin mais, décemment, nous n’avons pas pu les laisser embarquer alors qu’ils étaient malades », a ajouté le ministre.

Ils ont été hospitalisés et l’ambassade de France suit leur situation, a-t-il encore expliqué.

Jusqu’ici, Amman n’avait annoncé qu’un seul cas de contamination au nouveau coronavirus qui a déjà touché plus de 154.000 personnes et fait environ 5.800 morts à travers le monde.

– avec AFP

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères se met en quarantaine

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Lior Haiat entre en période de quarantaine de 14 jours, après avoir découvert qu’il avait pris le même bus qu’une personne ensuite testée positive au coronavirus.

Une yeshiva ultra-orthodoxe ignore les directives du ministère de la Santé

Malgré la fermeture des établissements d’éducation, l’interdiction des rassemblements publics de plus de 10 personnes et l’instruction de garder une distance d’au moins deux mètres l’un de l’autre, les images de la yeshiva ultra-orthodoxe Ponevezh à Bnei Brak montrent qu’au moins une partie de ses activités habituelles continuent, malgré les mesures d’urgence adoptées dans la lutte contre le coronavirus.

Le rabbin haredi Chaim Kanievsky a fait l’objet de critiques pour avoir appelé les séminaires appartenant à sa secte lituanienne à rester ouverts malgré les régulations annoncées par le ministre de la Santé Yaakov Litzman, chef du parti ultra-orthodoxe Yahadout HaTorah, qui représente aussi la communauté de Kanievsky.

Le chef de la communauté juive en Alsace dans un état grave à cause du COVID-19

Le président de la communauté juive dans la région française d’Alsace et de la ville de Strasbourg Maurice Dahan a été infecté par le nouveau coronavirus et hospitalisé dans un état très grave, selon Zichron Menachem, une organisation à but non lucratif dont la branche française est dirigée par Dahan.

L’organisation demande au public de prier pour la guérison de Dahan, donnant son nom hébreu pour les prières juives comme Moshe, fils de Rosette.

ד"ר מוריס דהאן, נשיא הקהילות בחבל אלזס ובשטרסבורג בצרפת, יו"ר זכרון מנחם בצרפת, הוא גם האיש היקר שמארגן את מחנות הקיץ של…

פורסם על ידי ‏זכרון מנחם Zichron Menachem‏ ב- יום ראשון, 15 במרץ 2020

Le président de l’Organisation sioniste mondiale entre en quarantaine

Avraham Duvdevani, le président de l’Organisation sioniste mondiale (WZO), et d’autres officiels du WZO sont entrés en quarantaine après qu’il a été révélé qu’un patient atteint du coronavirus a récemment participé à un office de prière à la synagogue dans le bâtiment de l’organisation à Jérusalem.

Netanyahu tient une réunion du cabinet via visio-conférence

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu tient la réunion hebdomadaire de cabinet via visio-conférence depuis le Bureau du Premier ministre à Jérusalem, en appelant tous les bureaux gouvernementaux et entreprises privées à suivre le pas.

« Toute personne pouvant utiliser cette technologie devrait le faire, a déclaré Netanyahu. Si non, les discussions par téléphone sont acceptables. C’est un exemple et également une demande de suivre cette démarche quand vous organisez différentes réunions ».

Le coeur du sanctuaire chiite de Machhad en Iran fermé aux pèlerins

Le coeur du mausolée de l’Imam-Réza à Machhad, première ville sainte chiite d’Iran, est fermé aux pèlerins jusqu’à nouvel ordre, conformément aux directives du gouvernement pour lutter contre l’épidémie de nouveau coronavirus, a indiqué dimanche à l’AFP un porte-parole du lieu saint.

« Actuellement, les portiques du mausolée et de manière générale tous les espaces couverts du sanctuaire sacré (ce qui inclut la tombe de l’imam Réza, NDLR) sont fermés », a déclaré ce porte-parole, à quelques jours du Nouvel An persan, traditionnellement l’occasion d’un important rassemblement au sanctuaire.

La Grande-Bretagne à contre-courant dans la lutte contre le COVID-19

Le gouvernement britannique, critiqué pour sa réponse attentiste face au nouveau coronavirus, a défendu dimanche sa politique et envisage des mesures de confinement des personnes âgées de plus de 70 ans. Un plan d’action pourrait être dévoilé mardi.

Selon la presse britannique, il envisage notamment la fermeture des pubs et restaurants ou encore des écoles, des mesures déjà en place dans toute l’Europe.

La reine Elizabeth II a annulé « par précaution » plusieurs engagements la semaine prochaine.

Visas automatiquement prolongés pour les étrangers actuellement en Israël

L’Administration des Points de frontières, de la Population et de l’Immigration a déclaré qu’à cause des restrictions de déplacement imposées par le coronavirus, les visas seront automatiquement prolongés pour les non-résidents présents en Israël et dont les permis ont expiré depuis le 12 mars ou qui expireront sous peu.

L’annonce concerne seulement les personnes titulaires d’un visa de résident temporaire A/5 ou un visa de travail B/1.

Les visas seront prolongés jusqu’au 30 avril. L’administration appelle le public à ne pas venir à ses bureaux et a déclaré que d’autres instructions seront données dans les prochaines semaines.

La Compagnie israélienne d’Electricité ne coupera plus le courant aux clients endettés

La Compagnie israélienne d’Electricité a annoncé qu’elle ne coupera plus le courant aux clients endettés.

Le directeur de l’entreprise, Yiftah Ron-Tal, a déclaré que la « Compagnie israélienne d’Electricité est sensible aux besoins du public, et dans le contexte d’une atmosphère tendue et incertaine, la lumière et l’électricité sont des produits plus que vitaux – ce sont des produits qui fournissent une sécurité et une stabilité nécessaires ».

Des Israéliens coincés sur un navire de croisière au large du Chili

Une dizaine d’Israéliens sont coincés sur un navire de croisière au large du Chili. Ils ne sont pas autorisés à débarquer par crainte du coronavirus, a déclaré le fils d’un couple britannico-israélien au Times of Israël.

Le Celebrity Eclipse devait achever son parcours de deux semaines dans l’océan Pacifique et se mettre à quai aujourd’hui. Mais le capitaine du navire leur a indiqué que les autorités chiliennes ne les ont pas autorisés à débarquer, forçant le navire à faire des cercles dans le port de San Antonio, à proximité de la capitale Santiago.

Il n’y a aucun cas connu du coronavirus sur le Celebrity Eclipse, mais tout le monde à bord du navire devra rester à bord pendant au moins 14 jours avant d’être autorisé à débarquer.

— Raphael Ahren

L’Espagne, deuxième pays le plus touché d’Europe

L’Espagne, deuxième pays le plus touché d’Europe (5 753 cas, 183 morts), a été particulièrement radicale : quarantaine quasi totale et état d’alerte pour 15 jours. Séville et d’autres villes ont annoncé l’annulation des célèbres processions de la semaine sainte début avril.

Le Premier ministre Pedro Sanchez s’est voulu clair : les Espagnols pourront sortir de chez eux pour « travailler », « acheter le pain », aller à la pharmacie ou se faire soigner mais pas pour « dîner chez un ami ».

Samedi, il a annoncé la contamination de son épouse.

Vienne interdit les rassemblements de plus de 5 personnes

L’Autriche a interdit dimanche les rassemblements de plus de cinq personnes et limité les déplacements au strict nécessaire.

Première destination de sports d’hiver en Europe (602 cas confirmés samedi), elle avait déjà annoncé la fermeture anticipée de ses stations de ski, comme en France (d’ici 16H00 GMT) et en Suisse (1.355 cas, 11 morts).

Un rassemblement islamique en Malaisie à l’origine de la plupart des cas

La Malaisie a annoncé dimanche que plus de la moitié des 428 cas de coronavirus enregistrés dans le pays étaient liés à un rassemblement islamique qui a rassemblé quelque 20.000 personnes fin février.

« Sur un total de 428 cas, 243 sont des gens ayant participé au rassemblement religieux à la mosquée de Sri Petaling », a déclaré à l’AFP le directeur général du ministère de la Santé, Noor Hisham Abdullah.

L’événement, du 27 février au 1er mars, a rassemblé environ 14.500 Malaisiens, et des fidèles venant du Bangladesh, de Brunei, des Philippines, de Singapour et de Thaïlande.

Aussi bien Brunei que Singapour ont indiqué que la plupart des nouveaux cas enregistrés dans leur pays l’étaient chez des personnes ayant assisté à ce rassemblement.

Vendredi, le Premier ministre de Malaisie a prévenu qu’il fallait s’attendre à une nouvelle vague de contagion, et a appelé la population a éviter les rassemblements.

– avec AFP

Netanyahu et son entourage testés au coronavirus

« Conformément aux directives du Directeur général adjoint du Bureau du Premier ministre pour la sécurité et les urgences, des tests de routine du coronavirus sont effectués sur ceux qui se trouvent à proximité du Premier ministre Benjamin Netanyahu, ainsi que sur le Premier ministre lui-même; aucun de ceux testés n’a montré de symptômes antérieurs, » lit-on dans un communiqué du bureau de Netanyahu.

Un Israélien parle du chaos et de la confusion bord du navire chilien bloqué

Jeremy Josephs, un citoyen binational britannique et israélien à board du Celebrity Eclipse avec sa femme, se plaint du fait que les gens sur le navire contraint à tourner en rond au large de la côte du Chili ne reçoivent pas beaucoup de nouvelles.

« Beaucoup de gens s’agitent et organisent beaucoup de solutions alternatives, même s’ils ne savent pas vraiment quel type de solutions alternatives il faut choisir, parce que nous ne savons pas ce qui va se passer », a-t-il dit.

Les Josephs, qui partagent leur temps en Netanyahu, le Royaume-Uni et la France, ont déclaré avoir dépensé plusieurs milliers de dollars pour acheter des billets retours afin d’éviter de faire une escale à Madrid. « Mais nous ne savons pas quand nous pourrons aller à l’aéroport de Santiago », a-t-il souligné.

« C’est du chaos organisé, comme disent les Britanniques. En réalité, ce n’est pas vraiment organisé, comme c’est souvent le cas dans de telles situations. Ce qui se passe à terre est une chose. L’autre problème est le manque de communication. Le capitaine, un gars grec très sympa, n’arrête pas de nous dire toutes les heures qu’il nous donnera des informations », a-t-il dit.

La croisière est partie de Buenos Aires le 2 mars, et a fait des arrêts à Montevideo, en Uruguay avant d’aller vers le Chili.

« La situation avec le coronavirus s’est détériorée alors que nous étions en chemin. Bien sûr, si nous avions su que cela finirait de la sorte, nous ne serions pas montés à bord du tout », a-t-il dit.

Josephs a ajouté que les gens à bord du navire ne sont pas malades. « Je ne veux pas créer l’impression que nous sommes en difficulté ici. On est quand même sur un hôtel de luxe flottant. Les bars, les restaurants et les piscines sont ouverts, et nous ne sommes pas obligés de rester dans nos cabines. Alors, ce n’est pas vraiment comme si on était sur une base militaire ».

— Raphael Ahren

MDA et Tsahal ouvrent un centre d’appel commun consacré au coronavirus

Le Commandement central du front intérieur de l’armée israélienne et le service d’urgence Magen David Adom ont mis en place une installation commune avec un centre d’appels pour répondre spécifiquement au coronavirus, afin de décharger les numéros réguliers d’urgence.

Ce centre d’appels pourra être contacté en composant le 101 sur n’importe quel téléphone, qui est normalement le numéro d’urgence du MDA. Les personnes appelant pour le coronavirus seront réorientées vers le nouveau centre d’appel.

« Le centre d’appel concerne les personnes en quarantaine à domicile qui développement des symptomes, comme une fièvre au-dessus de 38° Celsius, de la toux ou une difficulté respiratoire », a déclaré Tsahal.

L’armée a déclaré qu’environ 100 réservistes de Tsahal ont été appelés pour aider à approvisionner ce centre en personnel 24h/24, même si les restrictions actuelles imposent que seulement 10 personnes peuvent s’y trouver à tout moment.

En février, le MDA avait déjà annoncé la création d’un centre d’appels spécial pour répondre aux questions du coronavirus.

– Judah Ari Gross

Réunion avec les experts pour utiliser les outils numériques de surveillance

Le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré qu’il tenait des consultations avec des experts sur les nouvelles mesures que le pays pourrait prendre pour contrecarrer le coronavirus.

« Des moyens sont à l’étude pour maximiser les capacités scientifiques afin de faire progresser la capacité de lutte contre le coronavirus », explique son bureau.

La discussion a réuni de hauts responsables de la santé publique, ainsi que le chef de l’unité du ministère de la Défense pour le développement des armes et des infrastructures technologiques et le chef de l’Autorité de l’innovation du ministère de l’Économie.

La discussion intervient un jour après que Netanyahu a déclaré qu’Israël pourrait commencer à utiliser la technologie anti-terroriste pour suivre les chemins des Israéliens infectés, ce qui a suscité des craintes sur les atteintes à la vie privée.

Selon les informations de la Treizième chaîne, certains ministres sont opposés à l’utilisation de la technologie, exprimant des problèmes de confidentialité, tandis que d’autres rédigent un document directeur sur la façon dont elle pourrait être utilisée.

Une réunion du cabinet par visio-conférence est prévue dimanche soir.

Les députés prêteront serment lundi par groupe de 3

La Knesset annonce que ses membres prêteront serment lundi à travers 40 groupes de trois législateurs, pour éviter que trop de personnes ne soient ensemble en même temps.

Le président Reuven Rivlin, le président de la Knesset Yuli Edelstein et le secrétaire de la Knesset seront présents du début à la fin.

La prestation de serment aura lieu par ordre alphabétique après les discours d’Edelstein et de Rivlin, auxquels ne participeront que le chef du Likud Netanyahu, le chef de Kakhol lavan Gantz et Edelstein. Les trois prêteront serment ensemble.

Le plénum de la Knesset a subi une désinfection en profondeur avant lundi.

Un travailleur désinfecte la Knesset le 15 mars 2020. (Crédit : Adine Wolman / Bureau du porte-parole de la Knesset)

Le nombre de cas de coronavirus en Israël passe à 213

Le nombre de cas de coronavirus en Israël est passé à 213, contre 200, selon le ministère de la Santé.

Le nombre de personnes dans un état grave reste à deux.

Le ministère affirme également que 18 travailleurs médicaux ont été testés positifs pour le virus.

L’armée reporte les réunions préalables à la conscription

L’armée israélienne a déclaré qu’elle reportait toutes les réunions pré-conscription à une date ultérieure en raison du coronavirus.

L’armée israélienne exige généralement que tous les citoyens israéliens qui sont appelés sous les drapeaux passent une série d’examens physiques et mentaux afin de déterminer leur niveau d’aptitude au service militaire dans le cadre d’un processus généralement appelé en hébreu tzav rishon, littéralement « premier ordre ».

L’armée a indiqué que ces évaluations seront reportées jusqu’à nouvel ordre, car elle cherche à limiter la propagation de la maladie.

Le mystère d’un patient qui a contracté un virus de source inconnue résolu

Le ministère de la Santé dit savoir maintenant comment un patient a contracté le coronavirus, malgré l’absence de contact connu avec un autre patient ou avec des voyageurs.

Le ministère affirme désormais que le patient a apparemment contracté le virus d’un membre de sa famille qui a été exposé à une personne porteuse du COVID-19. Il n’est pas certain que le membre de la famille soit également malade.

L’homme, connu seulement sous le nom de patient 29, a été le premier en Israël à contracter la maladie sans raison épidémiologique claire, suscitant la semaine dernière des craintes de propagation collective.

113 décès supplémentaires dus au coronavirus en Iran

L’Iran, troisième pays le plus touché au monde, a annoncé 113 décès supplémentaires (724 morts au total, 13.938 cas).

Les autorités ont demandé aux habitants d' »annuler tous leurs voyages et rester chez eux » et fermé le coeur du sanctuaire chiite de Machhad.

L’alyah continue en temps de coronavirus

Quelque 24 nouveaux immigrants en Israël arriveront jeudi des États-Unis et entreront immédiatement en quarantaine à domicile pendant 14 jours, a confirmé Nefesh B’Nefesh à Haaretz.

Pendant ce temps, l’Agence juive a déclaré dans un communiqué que l’immigration en Israël se poursuivait à « une échelle contrôlée et limitée ».

En collaboration avec le ministère de l’Alyah et de l’Intégration et en coordination avec le ministère de la Santé, l’Agence juive «met en œuvre des procédures d’urgence complètes pour amener les nouveaux immigrants en Israël au cours de la période à venir afin de les intégrer en toute sécurité en Israël, en total respect des autorités compétentes en Israël. »

Le gouvernement intérimaire adopte la surveillance des téléphones des Israéliens

Le gouvernement israélien a approuvé une mesure qui permettra au service de sécurité du Shin Bet de suivre les mouvements des porteurs du coronavirus en utilisant leurs données de téléphone portable et d’autres technologies, a déclaré l’un des ministres impliqués dans le processus.

Cette mesure, qui donnera au Shin Bet le pouvoir juridique de surveiller l’ensemble de la population, a soulevé des préoccupations importantes quant à ses implications sur les atteintes à la vie privée.

« Nous, au gouvernement, avons approuvé – après sept heures de consultations et de discussions professionnelles approfondies, et avec de nombreuses exceptions et des protections structurellement intégrées – le mécanisme pour bloquer électroniquement la propagation du coronavirus », a déclaré le ministre des Transports Betzalel Smotrich dans un tweet.

« Je peux vous assurer sans équivoque : il n’y a pas et il n’y aura pas de ‘Big Brother’ dans l’État d’Israël, même dans le cadre d’un événement extrême comme celui auquel nous sommes confrontés actuellement », dit-il, se référant au roman dystopique de George Orwell, 1984.

– Judah Ari Gross

Italie : nouveau triste record de décès en 24H00, 368 morts

L’Italie a enregistré 368 nouveaux décès liés au coronavirus en 24 heures, ce qui fait grimper le nombre des morts à 1.809 dans le pays, le plus touché en Europe, selon un bilan publié dimanche par la Protection civile.

Comme samedi, le nombre de personnes contaminées fait un nouveau bond, avec 3.509 cas supplémentaires en 24H00, soit un total de près de 25.000. La région de Milan, la Lombardie (nord) reste de loin la région la plus touchée avec 1.218 morts et 13.272 cas.

Coronavirus : quarantaine pour des milliers de pélerins en Turquie

La Turquie a mis en quarantaine dimanche des milliers de pèlerins revenant d’Arabie Saoudite par crainte du coronavirus, après un sixième cas positif à la maladie dans le pays.

« Tous les passagers revenant du pèlerinage depuis la nuit dernière (samedi) sont placés dans des chambres séparées pour la quarantaine » dans des dortoirs d’étudiants de la capitale Ankara et des villes de la province voisine de Konya, a annoncé dimanche le ministre de la santé, Fahrettin Koca.

Environ 10.000 pèlerins sont rentrés d’Arabie Saoudite samedi soir, a déclaré le ministre de la Jeunesse et des sports, Mehmet Kasapoglu, selon l’agence de presse officielle Anadolu.

Le ministre de la Santé a déclaré que le nombre de cas confirmés en Turquie est monté à six après un test positif sur un pèlerin revenu d’Arabie Saoudite après avoir visité les lieux saints au cours de la dernière semaine.

« Les personnes jugées suspectes sont hospitalisées dès leur retour et testées », a-t-il déclaré.

L’autorité turque des affaires religieuses, Diyanet, a précisé que les pèlerinages sont interrompus depuis le 27 février.

Pour tenter de contenir la propagation de la pandémie, la Turquie a fermé ses frontières aux personnes venant et allant vers 15 pays, dont la France, l’Italie et l’Allemagne.

Ankara a déjà ordonné la fermeture des écoles pendant deux semaines à partir de lundi et des universités pendant trois semaines, ainsi que des restrictions sur les voyages des fonctionnaires à l’étranger.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...