Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Russie: Zelensky est à la tête d’un régime nazi ayant des « liens de sang avec Israël »

L'ambassade de Russie en Égypte a publié un tweet en réponse à la visite du président ukrainien au sommet de la Ligue arabe, puis l'a effacé et l'a republié sans référence à Israël

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, à gauche, accueilli par le prince Badr Ben Sultan, gouverneur adjoint de La Mecque, à son arrivée à l'aéroport de Jeddah pour assister au sommet de la Ligue arabe, en Arabie saoudite, le 19 mai 2023. (Crédit : Saudi Press Agency via AP)
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, à gauche, accueilli par le prince Badr Ben Sultan, gouverneur adjoint de La Mecque, à son arrivée à l'aéroport de Jeddah pour assister au sommet de la Ligue arabe, en Arabie saoudite, le 19 mai 2023. (Crédit : Saudi Press Agency via AP)

L’ambassade de Russie en Égypte a déclaré que le président ukrainien Volodymyr Zelensky était à la tête d’un régime nazi ayant des « liens de sang avec Israël », dans un tweet qui a été supprimé depuis.

« Le président du régime nazi de Kiev a des liens de sang avec Israël. Il est venu à un événement politique arabe et a non seulement menti de manière scandaleuse sur les racines du conflit, mais a également osé condamner la position arabe neutre sur cette question », a écrit l’ambassade samedi sur Twitter, faisant référence à la participation de Zelensky au sommet de la Ligue arabe à Jeddah.

Le tweet a ensuite été supprimé, puis à nouveau téléchargé le lendemain, mais sans mentionner Israël.

S’adressant au sommet en anglais, Zelensky a semblé invoquer l’histoire troublée du monde arabe en matière d’invasion et d’occupation, affirmant que leurs nations comprendraient que l’Ukraine « ne se soumettra jamais à des étrangers ou à des colonisateurs, c’est pourquoi nous nous battons ». « C’est pour cela que nous nous battons. »

Il s’en est pris à l’Iran, qui fournit des drones d’attaque à la Russie, et a évoqué les souffrances des Tatars musulmans vivant sous l’occupation russe en Crimée. Il a également accusé certaines personnes présentes dans la salle de « fermer les yeux » sur les violations commises par la Russie, sans les nommer.

Les dirigeants russes ont tenté à plusieurs reprises de justifier leur invasion de l’Ukraine en la présentant comme une lutte contre le néo-nazisme, bien que le président ukrainien, Zelensky, soit juif.

Le ministre des Affaires étrangères Eli Cohen, à gauche, rencontrant le président ukrainien Volodymr Zelensky à Kiev, en Ukraine, le 16 février 2023. (Crédit : Shlomi Amsalem/GPO)

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, avait déclenché un conflit diplomatique avec Israël l’année dernière après avoir affirmé que « Hitler avait aussi du sang juif » et que « certains des pires antisémites sont juifs », dans le but de valider les tentatives de Moscou de « dé-nazifier » l’Ukraine.

Quelques jours plus tard, le président russe Vladimir Poutine avait présenté ses excuses au Premier ministre de l’époque, Naftali Bennett, lors d’un appel téléphonique.

Israël a apporté un soutien humanitaire à l’Ukraine, mais s’est abstenu de fournir des armes. Kiev a exhorté Jérusalem à lui fournir des capacités d’interception de missiles, mais Jérusalem a jusqu’à présent refusé, les dirigeants israéliens cherchant à éviter de trop contrarier la Russie.

Israël met en avant sa nécessité stratégique de conserver sa liberté d’action en Syrie, où les forces russes pourraient menacer les pilotes israéliens. Israël est l’un des rares pays occidentaux à entretenir des relations relativement bonnes avec l’Ukraine et la Russie.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.