Science-Po veut penser la laïcité avec « Emouna, l’amphi des religions »
Rechercher

Science-Po veut penser la laïcité avec « Emouna, l’amphi des religions »

Ce programme de 18 jours vient renforcer le dialogue interreligieux, explique l'établissement de la rue du Bac

Cette formation initiée il y a deux ans dispose de 18 jours pour « renforcer les liens et la connaissance mutuelle » entre prêtres, pasteurs, rabbins, imams et moines bouddhistes qui viendront à Science-Po pour « assumer une juste place dans la laïcité et la culture françaises ».

« Baptisé ‘Emouna (foi, croyance en hébreu-Ndlr), l’amphi des religions’, ce programme (forme) des ministres du culte de différentes communautés religieuses, » explique le site de l’école.

Derrière l’apprentissage de connaissances et de « valeurs républicaines, » cette formation prend l’allure d’un séminaire de formation de cadre religieux, un aspect assumé dans les objectifs de la brochure, qui détaille les connaissances transmises lors de ces 18 jours : « maîtriser l’environnement politique et institutionnel français et européen qui entoure les pratiques religieuses; démontrer une bonne connaissance mutuelle des différentes religions et de leurs traditions intellectuelles, ainsi que rituelles; s’appuyer sur une bonne connaissance de la culture française et de ses liens avec les religions » et surtout, « mobiliser un socle de compétences clés nécessaires à l’exercice de responsabilités dans le cadre d’une communauté religieuse ».

Cette formation organisée par Science Po est soutenue par l’Etat.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...