Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

Selon Tsahal, 7 Palestiniens armés ont été tués en Cisjordanie

Deux d'entre eux ont été tués pour avoir tiré depuis une voiture, près de Hébron et 5 autres lors d'une opération de nuit à Jénine et sept terroristes recherchés ont été arrêtés

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un panache de fumée s'élève lors d'un raid de Tsahal dans le camp de réfugiés de Jénine, en Cisjordanie, le 16 novembre 2023. (Crédit : Fadel Senna / AFP)
Un panache de fumée s'élève lors d'un raid de Tsahal dans le camp de réfugiés de Jénine, en Cisjordanie, le 16 novembre 2023. (Crédit : Fadel Senna / AFP)

Vendredi, l’armée israélienne a annoncé avoir tué sept Palestiniens armés lors de deux interventions en Cisjordanie.

Selon Tsahal, des Palestiniens ont ouvert le feu sur des soldats israéliens, vendredi matin, depuis leur véhicule, à une intersection non loin de la ville de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, où l’armée israélienne est déployée.

Les réservistes du 8106e bataillon ont riposté, tuant le tireur et le chauffeur, a fait savoir l’armée israélienne, ajoutant qu’aucun soldat n’avait été blessé.

La mitraillette de fortune utilisée par les agresseurs a été saisie par les soldats, a ajouté Tsahal.

Par ailleurs, l’armée a dit être intervenue à Hébron pendant la nuit pour cartographier le domicile de trois hommes armés palestiniens en vue de leur démolition. Ces hommes avaient ouvert le feu, jeudi, sur un poste de contrôle situé près de Jérusalem, un attentat qui a coûté la vie à Avraham Fetena, 20 ans, soldat de la police militaire.

Toujours durant la nuit, des soldats ont affronté des hommes armés lors d’une intervention à Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, ainsi que dans le camp de réfugiés tout proche, à la poursuite de terroristes qui tentaient de se cacher dans un hôpital, ce qui leur a permis de saisir des armes.

Une mitraillette utilisée lors d’une attaque contre des soldats de Tsahal près de Hébron, le 17 novembre 2023. (Crédit : Tsahal)

Menée par la brigade Kfir, l’intervention dans le camp de Jénine avait pour but de trouver l’emplacement d’engins explosifs appartenant à des groupes terroristes. L’armée israélienne a indiqué qu’un de ses drones avait frappé un groupe d’hommes armés qui ont tiré sur les soldats lors de leur intervention. D’autres Palestiniens, qui ont fait usage d’explosifs, ont eux aussi été la cible de tirs.

L’armée a expliqué que cinq Palestiniens armés avaient été tués par ses soldats et six fusils d’assaut, saisis, dans le camp de Jénine. Les médias palestiniens ont, eux, fait état de trois morts, et cette divergence de chiffres n’a pas été expliquée.

Selon l’agence de presse palestinienne WAFA, les bulldozers de Tsahal ont endommagé les infrastructures et des propriétés privées dans la ville.

Selon la même source, les communications auraient été brouillées et l’électricité, coupée, pendant l’intervention.

Par ailleurs, la police des frontières a fait savoir que ses agents ont interpellé sept Palestiniens recherchés à Jénine, parmi lesquels Qasem Jabari, membre d’une organisation terroriste locale.

Du matériel militaire découvert par des soldats de Tsahal lors d’un raid à Jénine, en Cisjordanie, le 16 novembre 2023. (Crédit : Armée israélienne)

La police et l’armée israélienne ont déclaré qu’un groupe d’hommes armés avait tenté de prendre la fuite à bord d’une voiture et d’une ambulance, dans le but d’aller se cacher à l’hôpital Ibn Sina.

Fusil d’assaut trouvé à l’intérieur d’une voiture lors d’un raid de Tsahal à Jénine, en Cisjordanie, le 16 novembre 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Les agents de la police des frontières sont parvenus à arrêter l’une des voitures devant l’hôpital et interpeler l’un des tireurs. A bord du véhicule, les policiers auraient trouvé trois fusils d’assaut, comme en témoignent les images.

Cette fusillade a eu lieu alors que la guerre fait rage entre Israël et le groupe terroriste Hamas, dans la bande de Gaza, suite aux massacres perpétrés par ce dernier, le 7 octobre, dans le sud d’Israël. Près de 1 200 personnes ont été tuées et plus de 240 ont été prises en otage, alors que la tension monte et que les attaques palestiniennes contre des Israéliens en Cisjordanie et à Jérusalem se multiplient.

Depuis que la guerre a éclaté, l’armée israélienne affirme avoir arrêté 1 750 Palestiniens en Cisjordanie, dont plus de 1 050 affiliés au Hamas.

Un soldat de Tsahal cartographie la maison d’un tireur palestinien, dans la ville d’Hébron, en Cisjordanie, le 16 novembre 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Selon le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne, quelque 200 Palestiniens de Cisjordanie ont été tués par l’armée israélienne, et dans certains cas par des résidents d’implantations, depuis le 7 octobre.

Selon le groupe de défense des droits de l’homme Yesh Din, plus de 185 attaques de résidents d’implantations contre des Palestiniens ont eu lieu dans plus de 84 villes et villages autour du territoire, et ce depuis le 7 octobre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.