Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

Tomer Bar : Tsahal prêt à affronter le Hezbollah ; le Hamas bientôt vaincu à Gaza

Le chef de l'armée de l'air constate la lassitude mais dit qu'Israël a les capacités requises contre le Hezbollah ; Halevi : la sécurité des évacués à leur retour est notre principal objectif

Le chef de l'armée israélienne, le général Tomer Bar, lors d'une cérémonie de remise de diplômes aux pilotes, le 27 juin 2024. (Capture d'écran : Armée israélienne)
Le chef de l'armée israélienne, le général Tomer Bar, lors d'une cérémonie de remise de diplômes aux pilotes, le 27 juin 2024. (Capture d'écran : Armée israélienne)

Le chef de l’armée de l’air israélienne a déclaré jeudi que le groupe terroriste palestinien du Hamas était sur le point d’être vaincu et que l’armée était prête à déplacer les combats vers le nord malgré la durée du conflit.

« Nous sommes engagés dans la plus longue guerre de notre histoire depuis la guerre d’Indépendance », a déclaré le général de division Tomer Bar lors d’une cérémonie de remise de diplômes aux nouveaux pilotes de l’armée de l’air. « Depuis près de neuf mois, nous nous battons sans répit, sans relâche. »

« Le Hamas à Gaza sera bientôt vaincu », a-t-il ajouté.

Cette observation rejoint les récentes déclarations de responsables israéliens indiquant que la guerre à Gaza, déclenchée par l’attaque du 7 octobre, approche du point où le Hamas ne pourra plus rassembler de forces de combat significatives, tout en tempérant les espoirs d’une élimination totale du groupe terroriste.

Des responsables israéliens ont expliqué que l’armée avait défait tous les bataillons du Hamas dans la bande de Gaza, à l’exception de quatre : deux à Rafah, au sud, et deux autres dans le centre de Gaza. Cependant, plusieurs des principaux dirigeants du groupe, dont le chef de Gaza Yahya Sinwar et le chef de la branche armée Mohammed Deif, sont toujours en fuite.

En début de semaine, le chef d’état-major de Tsahal, Herzi Halevi, a indiqué que le Hamas serait bientôt vaincu – « non pas dans la mesure où il n’y aura plus de terroristes… mais dans la mesure où il ne pourra plus fonctionner comme une structure de combat ».

Halevi a ajouté que la brigade Rafah du Hamas était sur le point d’être vaincue, Tsahal ayant considérablement affaibli les factions du groupe dans le nord et le centre de la bande de Gaza au cours de neuf mois de guerre.

S’adressant aux diplômés jeudi, Halevi a souligné que « ramener les otages chez eux et faire en sorte que les personnes évacuées puissent rentrer chez elles en toute sécurité dans le nord et le sud » étaient les principaux objectifs de la guerre.

« Nous sommes engagés à rester résolus et à persévérer, et nous devons tout faire pour écarter les menaces qui pèsent sur nos vies ici », a-t-il déclaré.

« Nous avons perdu de nombreux soldats et officiers qui se sont battus avec courage. Le prix à payer est élevé, mais l’objectif est incommensurable : démanteler le Hamas, tuer ses terroristes, détruire ses infrastructures et l’empêcher de rester au pouvoir », a ajouté Bar.

Depuis le début des hostilités, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a affirmé que les buts poursuivis étaient de récupérer les otages et d’éliminer le Hamas.

Malgré la durée de la guerre, Bar a indiqué lors de la cérémonie qu’Israël était prêt, si nécessaire, à affronter le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah, soutenu par l’Iran.

« Nous sommes prêts à affronter le Hezbollah dans le nord », a-t-il déclaré. « Nous avons les moyens de le faire, nous avons les capacités, nous avons certainement la patience et l’esprit combatif. »

Le chef d’état-major de Tsahal, Herzi Halevi, s’exprime lors d’une cérémonie de remise de diplômes aux pilotes, le 27 juin 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Depuis quelques semaines, Israël et le Hezbollah sont plus proches que jamais d’une guerre totale, les attaques transfrontalières quasi-quotidiennes s’étant multipliées.

Jeudi, le Hezbollah a lancé un barrage d’une quarantaine de roquettes sur le nord d’Israël en réponse aux récentes frappes aériennes israéliennes au Liban, qui ont notamment coûté la vie à l’un de ses responsables plus tôt dans la journée.

Un haut représentant américain anonyme a confié jeudi au site d’information Politico que le risque de guerre est plus élevé qu’il ne l’a été depuis des semaines. Il a ajouté qu’une attaque majeure par l’une ou l’autre des parties, qui pourrait déclencher une guerre, pourrait survenir avec « peu de préavis ».

Les responsables américains et israéliens espèrent qu’une accalmie dans les combats à Gaza amènera le Hezbollah à cesser ses attaques, qui, selon le groupe terroriste, visent à soutenir le Hamas dans sa lutte contre Israël.

La guerre à Gaza a éclaté le 7 octobre avec l’attaque sans précédent du Hamas contre le sud d’Israël, au cours de laquelle les terroristes ont assassiné près de 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et pris 251 otages.

Le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le Hamas, a fait état de plus de 37 500 personnes tuées ou présumées mortes dans les combats jusqu’à présent, mais ce bilan ne peut être vérifié et ne fait pas de distinction entre les civils et les combattants. Israël affirme avoir tué quelque 15 000 terroristes lors des combats et quelque 1 000 terroristes à l’intérieur d’Israël au cours de l’attaque du 7 octobre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.