Rechercher

Tsahal déjoue une tentative de contrebande de haschisch à la frontière égyptienne

Aucune arrestation n'a été effectuée, car les suspects qui ont apparemment lancé le colis par-dessus la frontière ont fui en Égypte. Les drogues ont été saisies

Un sac contenant de la drogue, saisi lors d'une tentative de contrebande à la frontière égyptienne, le 6 septembre 2022. (Crédit : armée israélienne)
Un sac contenant de la drogue, saisi lors d'une tentative de contrebande à la frontière égyptienne, le 6 septembre 2022. (Crédit : armée israélienne)

L’armée israélienne a annoncé avoir déjoué mardi matin une tentative d’introduction clandestine de marijuana en Israël depuis l’Égypte.

Selon Tsahal, les soldats ont saisi quelque 25 kilogrammes de haschisch, dont la valeur est estimée à 500 000 shekels, près de la frontière.

Aucune arrestation n’a été effectuée, car les suspects qui ont apparemment lancé le colis par-dessus la frontière ont fui en Égypte. Les drogues ont été saisies par la police pour enquête.

L’armée a effectué plusieurs autres saisies de drogue le long des frontières d’Israël au cours des derniers mois, y compris la confiscation en saisissant l’équivalent de 4 millions de shekels de haschisch introduits clandestinement en août dans le pays depuis l’Égypte.

Israël explique que le mode opératoire des contrebandiers égyptiens consiste à jeter les marchandises de contrebande de l’autre côté de la frontière, à des Israéliens qui revendent la drogue en Israël. Le trafic porte principalement sur de la marijuana ou de haschich issus de de cultures dans la péninsule du Sinaï. Il arrive néanmoins que des drogues plus dures comme la cocaïne et l’héroïne sont également introduites en contrebande.

Tsahal est habilité à lutter contre la contrebande le long de la frontière israélo-égyptienne, mais fait en sorte d’éviter la confrontation directe avec les trafiquants de drogue israéliens, que l’armée laisse à la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...