Rechercher

Tsahal tire sur un Palestinien qui a tenté de poignarder un soldat en Cisjordanie

L'assaillant a été neutralisé près du QG de la brigade militaire régionale ; aucun soldat n'a été blessé, aucune information sur l'état de santé de l'attaquant n'a été communiquée

Une capture d'écran de la vidéo de surveillance montre un Palestinien armé d'un couteau en train de charger des soldats israéliens avant d'être abattu, le 17 mai 2022. (Crédit: Capture d'écran : Twitter)
Une capture d'écran de la vidéo de surveillance montre un Palestinien armé d'un couteau en train de charger des soldats israéliens avant d'être abattu, le 17 mai 2022. (Crédit: Capture d'écran : Twitter)

Un Palestinien a tenté de poignarder un soldat israélien dans le nord de la Cisjordanie mardi matin avant d’être touché par une balle sur place par les soldats , a déclaré l’armée.

Tsahal a déclaré avoir reçu des informations sur une tentative d’attaque à l’arme blanche près du quartier général de la brigade régionale de Samarie.

« Un terroriste armé d’un couteau a commencé à courir vers les soldats qui gardaient la zone, les combattants ont répondu par des coups de feu », a déclaré l’armée dans un communiqué, ajoutant que l’assaillant a été « neutralisé ».

Aucun soldat n’a été blessé ; aucune information sur l’état de santé de l’attaquant n’a été encore communiquée.

Les images de surveillance semblent montrer un homme courant vers deux soldats. Selon leurs informations, il tenait un couteau à la main.

L’homme s’est approché à quelques mètres des soldats avant que ceux-ci n’ouvrent le feu.

Des images de la scène montrent plusieurs soldats debout autour d’une personne allongée sur le sol.

Cet incident survient dans un contexte de tensions accrues par les opérations militaires en cours en Cisjordanie, car plusieurs des terroristes impliqués dans une récente série d’attaques meurtrières venaient de Jénine. De nombreux Palestiniens ont également été tués au cours de cette période, principalement lors d’affrontements avec des soldats israéliens.

La semaine dernière, Shireen Abu Akleh, éminente journaliste d’Al Jazeera, a été abattue lors d’affrontements entre des Palestiniens armés et des soldats israéliens alors qu’elle couvrait un raid militaire dans le camp de réfugiés de Jénine, en Cisjordanie.

Des responsables palestiniens et des témoins, dont des journalistes qui se trouvaient sur place, ont affirmé qu’elle a été tuée par des tirs de l’armée. Après avoir déclaré dans un premier temps que des tireurs palestiniens pouvaient en être responsables, l’armée a ensuite fait marche arrière et affirmé qu’elle pourrait avoir été touchée par une balle perdue, tirée par un sniper israélien, mais aucune conclusion définitive à l’enquête n’a encore été rendue.

La mort de la journaliste a encore accru les tensions ; vendredi, le sergent-major Noam Raz, officier chevronné de l’unité d’élite antiterroriste Yamam, a été tué lors d’une opération israélienne près de Jénine. Raz a été touché par des coups de feu lors d’une opération concernant les maisons de suspects de terrorisme dans la ville de Burqin, près de Jénine en Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...