Un Arabe de Jérusalem-Est arrêté pour avoir giflé des haredi dans le tramway
Rechercher

Un Arabe de Jérusalem-Est arrêté pour avoir giflé des haredi dans le tramway

La vidéo de l'incident est devenue virale sur TikTok ; le suspect, âgé de 17 ans, a été arrêté au point de passage de Qalandiya après avoir fui en Cisjordanie

Dans la vidéo publiée sur TikTok, on voit un jeune arabe originaire de Jérusalem-Est gifler deux adolescents juifs ultra-orthodoxes dans le tramway de la ville, le 15 avril 2021. (Capture d'écran de la vidéo)
Dans la vidéo publiée sur TikTok, on voit un jeune arabe originaire de Jérusalem-Est gifler deux adolescents juifs ultra-orthodoxes dans le tramway de la ville, le 15 avril 2021. (Capture d'écran de la vidéo)

Un résident de Jérusalem-Est âgé de 17 ans, soupçonné d’avoir giflé deux jeunes garçons ultra-orthodoxes dans le tramway de Jérusalem la semaine dernière, a été arrêté, a annoncé la police mardi.

Une vidéo de l’incident publiée sur TikTok montre un Palestinien faisant tomber les lunettes d’un des jeunes adolescents et giflant l’autre dans une agression apparemment non provoquée.

Des agents de la police des frontières israélienne et de la police du district de Jérusalem ont arrêté le suspect au point de passage de Qalandiya en Cisjordanie, après qu’une opération du renseignement a permis de le localiser, a indiqué la police.

Le suspect, un habitant du quartier de Shuafat à Jérusalem-Est, avait fui en Cisjordanie pour éviter d’être arrêté.

Il y a quatre jours, la police a arrêté un autre suspect, un jeune arabe de 21 ans du quartier de Beit Hanina à Jérusalem-Est. Il a été arrêté après avoir mis en ligne la vidéo sur les médias sociaux, mais il n’est plus soupçonné d’avoir giflé les adolescents.

Une légende au-dessus de la vidéo en arabe indiquait : « Vous continuerez à supprimer et je continuerai à télécharger. C’est le peuple palestinien ou vous. »

La vidéo a provoqué un tollé sur Internet, et de nombreuses personnes ont partagé un numéro de téléphone qui, selon elles, appartenait au suspect, et l’ont appelé pour l’inonder de messages au sujet de l’agression.

Israéliens portant des masques faciaux devant le tramway près du marché Mahane Yehuda à Jérusalem le 21 décembre 2020. (Olivier Fitoussi / Flash90)

La semaine dernière, le père de l’un des garçons haredi a déclaré au radiodiffuseur public Kan que son fils de 14 ans était rentré chez lui « bouleversé, humilié et effrayé » après l’incident.

« J’ai dit à mon fils qu’à partir de maintenant, il ne prendra plus le tramway et que nous ferons en sorte que quelqu’un vienne le chercher. Aujourd’hui c’est une gifle, demain ça pourrait être quelque chose de pire », a-t-il dit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...