Un bébé brièvement enlevé par son père à l’hôpital Ichilov
Rechercher

Un bébé brièvement enlevé par son père à l’hôpital Ichilov

Des psychiatres ont rencontré le père après l'enlèvement de l'enfant ; ce dernier l'a emmené à vélo à l'hôpital Sheba, à Ramat Gan ; les médecins avaient refusé le transfert

Un homme transportant un nouveau-né dans une caisse fixée à l'arrière de son vélo électrique à Tel Aviv, le 5 mai 2021. (Capture d'écran  : Police israélienne)
Un homme transportant un nouveau-né dans une caisse fixée à l'arrière de son vélo électrique à Tel Aviv, le 5 mai 2021. (Capture d'écran : Police israélienne)

Un père a été arrêté après avoir enlevé son enfant, nouveau-né, à l’hôpital Ichilov de Tel Aviv et l’avoir transporté dans une caisse fixée à l’arrière de son vélo électrique à l’hôpital Sheba, dans la ville voisine de Ramat Gan, un parcours d’une vingtaine de minutes.

Jeudi, au lendemain de ce bref kidnapping, le père a été soumis à des examens psychiatriques alors qu’il se trouvait encore en détention.

Avant l’enlèvement, le père s’était montré violent avec le personnel de l’hôpital Ichilov, demandant à ce que l’enfant soit transféré dans un autre hôpital, a rapporté la Treizième chaîne.

Malgré les insultes proférées aux employés de l’hôpital, l’homme avait néanmoins obtenu le droit de rendre visite au bébé après avoir écrit une lettre d’excuse.

L’hôpital Ichilov à Tel Aviv, le 10 novembre 2020. (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)

Toutefois, mercredi, il a déconnecté les différentes machines qui contrôlaient l’état de santé de l’enfant et il l’a emmené avec lui en dépit des instructions données par les médecins et sans que ces derniers en aient connaissance.

Des images enregistrées par les caméras de sécurité, qui ont été rendues publiques par la police, montrent le nouveau-né dans une caisse accrochée à l’arrière du vélo électrique de son père dans les rues embouteillées de Tel Aviv.

Pour des raisons indéterminées, l’hôpital s’était opposé à la demande du père de transférer l’enfant dans un autre établissement, ce qui aurait décidé l’homme à passer à l’acte.

L’individu, un résident de Bnei Brak, a été arrêté par la police à l’hôpital Sheba. Le bébé est dorénavant pris en charge à l’hôpital de Ramat Gan où il se trouve aux côtés de sa mère et sous surveillance étroite.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...