Rechercher

Un chercheur révèle les secrets du cimetière médiéval juif de Châteauroux

Après de longues fouilles à l’été 2018 et 2019, 46 tombes datées entre les XIIe et XIVe siècle ont été mises au jour sur le site

Campagne de fouilles en 2018 dans le présumé cimetière juif de Châteauroux. Vue générale du site en cours de fouille. (Crédit : Philippe Blanchard/Inrap)
Campagne de fouilles en 2018 dans le présumé cimetière juif de Châteauroux. Vue générale du site en cours de fouille. (Crédit : Philippe Blanchard/Inrap)

Philippe Blanchard, chercheur à l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), présentera, ce 15 novembre, les résultats des fouilles archéologiques menées dans un cimetière juif médiéval, dans le quartier des Marins à Châteauroux (Indre).

La conférence est intitulée « La Fouille du cimetière juif médiéval de Châteauroux : premiers résultats ». Elle se déroulera à l’amphithéâtre de la Cité du numérique, ce mardi, à 18 h. L’entrée est gratuite.

Au fil des années, Philippe Blanchard, qui ne destinait pas à ce type de fouilles, est devenu « le spécialiste français des [anciens] cimetières juifs ».

Après de longues fouilles à l’été 2018 et 2019, 46 tombes datées entre les XIIe et XIVe siècle ont été mises au jour. Dix sépultures avaient déjà été découvertes en 1997. En 2020, l’Inrap a qualifié le cimetière juif de Châteauroux comme le plus grand site de ce type à avoir été découvert à ce jour en France. Les fouilles ne sont néanmoins pas encore tout à fait terminées.

Philippe Blanchard présentera ainsi ce soir les premiers résultats des fouilles, avec Jérôme Livet, anthropologue, qui a étudié les ossements retrouvés.

« Le but est que les habitants du quartier et de Châteauroux soient au courant de leur histoire. Trop souvent les résultats sont réservés aux publications et aux livres. Ça faisait partie de mes engagements de restituer les premiers résultats ici », a expliqué Philippe Blanchard au journal La Nouvelle République.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...