Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Un donateur US cesse ses dons au Kohelet Policy Forum, soutient la « guérison »

Le milliardaire américain appelle à l'unité "pour préserver la démocratie" ; des affiches anti-refonte sont collées près du siège de Silman dans son vol vers Tel Aviv

L'entrée des bureaux du Forum Kohelet, le groupe de réflexion conservateur profondément impliqué dans la refonte de la justice, bloquée par des manifestants, le 9 mars 2023. (Crédit : Flash90)
L'entrée des bureaux du Forum Kohelet, le groupe de réflexion conservateur profondément impliqué dans la refonte de la justice, bloquée par des manifestants, le 9 mars 2023. (Crédit : Flash90)

Un important donateur américain du Kohelet Policy Forum, un groupe de réflexion qui a été le fer de lance de la refonte du système judiciaire de la coalition, a annoncé vendredi qu’il cessait son financement à l’institut, en raison de la fracture actuelle au sein de la société israélienne.

Arthur Dantchik, dont la fortune est estimée à 7,5 milliards de dollars et qui est connu comme le principal bailleur de fonds du groupe, a confirmé cette décision dans une déclaration au quotidien le Calcalist.

« Tout au long de ma vie, j’ai soutenu un large éventail d’organisations qui défendent les libertés individuelles et les libertés économiques pour tous. Mais lorsqu’une société devient trop fragmentée, il est impératif de s’unir pour préserver la démocratie. J’ai cessé ma contribution aux think tanks en Israël, y compris le Kohelet Policy Forum. Le plus important, pour l’instant, c’est qu’Israël se concentre sur la guérison et l’unité nationale », a-t-il déclaré.

Kohelet Policy Forum a souligné dans un communiqué obtenir des financements de la part de divers donateurs, et a refusé tout autre commentaire.

Arthur Dantchik (Crédit : Autorisation)

Depuis de nombreuses années, Dantchik finance un grand nombre d’institutions idéologiquement diverses, dont l’Institut Shalom Hartman, un groupe de réflexion qui promeut le pluralisme religieux et des débats sur Israël au sein de la communauté juive d’Israël et d’Amérique du Nord.

Cette décision intervient plus d’une semaine après l’adoption par la coalition d’une loi privant les juges de la possibilité d’utiliser le test dit du « caractère raisonnable » pour examiner les décisions et les nominations du gouvernement. Cette loi constituait la première partie du projet de loi gouvernemental visant à réformer le système judiciaire.

Le secrétaire du cabinet, Yossi Fuchs, a déclaré mercredi que la coalition avait prévu, pour la session parlementaire d’automne, d’adopter une loi plaçant les nominations judiciaires sous le contrôle du gouvernement, ce qui est probablement l’élément le plus important du programme législatif prévu. Il a ajouté qu’après cela, elle mettrait en veilleuse le reste de son programme radical et conflictuel de refonte du système judiciaire.

Les chercheurs du Kohelet Policy Forum ont joué un rôle clé dans l’élaboration de bon nombre des politiques du nouveau  gouvernement liées au système judiciaire. Le ministre de la Justice, Yariv Levin, a cité Aviad Bakshi, directeur du département juridique de l’institution, comme l’un des chercheurs qu’il a consultés pour élaborer ses ambitieuses propositions.

Plusieurs personnes associées au Kohelet Policy Forum ont exprimé leur opposition à la refonte sous sa forme actuelle.

Aviad Bakshi, chef du département juridique du Kohelet Policy Forum, s’exprimant lors d’une réunion de la commission de la Constitution, du Droit et de la Justice à la Knesset, à Jérusalem, le 4 juillet 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Michael Sarel, directeur du Kohelet Economic Forum, a rédigé un avis critique sur la législation au début du mois de mars : « En ouvrant la voie à de sérieuses atteintes à la démocratie libérale, la réforme portera également gravement atteinte à l’économie à moyen terme ».

En juin, des anciens du Tikvah Fund, une organisation juive américaine conservatrice, ont exhorté le groupe à cesser de soutenir le Kohelet Policy Forum à cause de la réforme.

Par ailleurs, les manifestations contre la refonte se sont poursuivies vendredi, et plusieurs manifestants ont interpellé des législateurs de la coalition à divers endroits.

La ministre de la Protection de l’environnement, Idit Silman, n’a pas échappé à l’attention des militants anti-refonte, même outre-Atlantique. Une passagère de son vol New York-Israël a collé près de son siège des affiches sur lesquelles on pouvait lire « Soutien à l’État de droit » et « Quand les femmes soutiennent les femmes, des choses extraordinaires se produisent ».

Le personnel de la compagnie aérienne El Al a demandé à la passagère de retirer les affiches, et on ne sait pas si Silman les a vues, a indiqué le site d’information Ynet.

Ces affiches semblent être une réaction à l’annonce faite mardi par la ministre concernant l’ouverture de deux réserves naturelles près de Jérusalem au-delà des heures normales d’ouverture ce mois-ci pour permettre aux visiteurs qui le souhaitent de baigner dans les sources naturelles sans la présence de membres du sexe opposé.

L’Autorité israélienne de la nature et des parcs (INPA), qui relève du ministère et gère les parcs en question, a déclaré qu’elle ne se conformerait pas au plan tant qu’il n’aurait pas été approuvé par les responsables de la justice.

Le plan et les complications qui l’entourent concernent à la fois le partage des ressources entre juifs religieux et laïques et la conformité des bureaucrates et des juristes avec les politiques des élus – deux des questions les plus controversées qui divisent les Israéliens en ce qui concerne la réforme.

En Israël, des manifestants se sont rassemblés devant le vignoble Tishbi, près de la ville côtière de Zichron Yaakov, où le ministre de la Défense Yoav Gallant dîne chaque semaine, et ils ont scandé un chant où il le traite de marionnette.

Gallant a tenté de parvenir à un compromis entre la coalition et l’opposition sur la loi dite de « raisonnabilité », mais celle-ci a été adoptée sans qu’il ne parvienne à obtenir d’assouplissement de dernière minute. Le ministre a voté en faveur du projet de loi bien qu’il ait mis en garde à plusieurs reprises contre les risques d’atteinte à la sécurité nationale, les réservistes militaires s’étant engagés à ne pas effectuer leur service volontaire si la loi était adoptée.

Des manifestants ont également scandé des chants devant la maison du ministre de l’Économie Nir Barkat dans le quartier de Beit HaYehudi à Jérusalem ; d’autres encore ils se sont rassemblés devant un café de Rishon Lezion fréquenté par le député du Likud David Bitan, et ils ont aussi été devant la maison du député du Likud Simcha Rothman, un des principaux architectes de la réforme, dans l’implantation juive de Pnei Kedem.

Les organisateurs de la manifestation ont prévu des rassemblements devant le siège du Likud , le parti au pouvoir, à 16h30 ; devant la résidence privée du Premier ministre Benjamin Netanyahu à 17 heures, et lors de la visite du président Isaac Herzog à Tel Aviv à 17h30.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.