Rechercher

Un graffiti cryptique retrouvé sur la façade de l’hôpital Rothschild à Paris

Un message confus évoquant pêle-mêle la Seconde Guerre mondiale, les 6 millions de victimes de la Shoah et un Churchill "israélien" a été inscrit sur un mur de l'établissement

Situation géographique de l’hôpital Rothschild dans le 12e arrondissement de Paris (Capture d'écran OpenStreetMap/Wikimedia Commons)
Situation géographique de l’hôpital Rothschild dans le 12e arrondissement de Paris (Capture d'écran OpenStreetMap/Wikimedia Commons)

Le message retrouvé sur le mur d’enceinte de l’hôpital Rothschild de la rue Santerre dans le 12e arrondissement de Paris, et qui a indigné de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux, n’est pas très compréhensible.

On y retrouve pêle-mêle des allusions à la Seconde Guerre mondiale, aux victimes de la Shoah, une évocation d’une privatisation de logements sociaux et d’un Winston « israélien »…

« Où était-t tu – 2e guerre mondiale planqué en Angleterre avec Winston qui était ISRAELIEN, et tu veux privatiser logements sociaux? Tout le monde va te surveiller maintenant. 6 millions de gazés sur ta tête ».

La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) qualifie via son compte Twitter ce graffiti « d’immonde ».

Face aux nombreux actes antisémites survenus durant la période 2017-2018, notamment les meurtres de Sarah Halimi et Mireille Knoll, un plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme a été lancé en mars dernier par le chef du gouvernement français, avec un important volet sur les réseaux sociaux, invitant les plateformes à prendre leurs responsabilités sous risque de sanctions.

Depuis le début de l’année, les actes antisémites se sont multipliés, notamment dans les établissements supérieurs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...