Rechercher

Un homme de Jérusalem essaie de vendre son bébé pour payer ses dettes de jeu

Après avoir mis en vente son bébé de 3 mois à 100 000 NIS, un homme dit à la police qu’il n’avait pas vraiment l’intention de le vendre mais avait besoin d’argent rapidement

Machines à sous dans un casino à Atlantic City aux États-Unis en 2006. (Crédit : CC BY-SA Wikimedia Commons)
Machines à sous dans un casino à Atlantic City aux États-Unis en 2006. (Crédit : CC BY-SA Wikimedia Commons)

Un résident de Jérusalem d’une trentaine d’années a été arrêté jeudi par un officier de police infiltré après avoir tenté de vendre sa fille de trois mois pour 100 000 NIS pour couvrir des dettes de jeu, a déclaré la police.

L’homme et sa femme, âgée de 27 ans, ont été placés en garde à vue.

Le bébé a été confié à des travailleurs sociaux de Jérusalem et la détention de l’homme a été étendue d’une semaine. La femme devrait être placée sous le régime de la liberté conditionnelle après la fin de l’enquête.

Une porte-parole de la police a déclaré qu’après avoir reçu des informations sur l’homme, et avec la permission du bureau du procureur de Jérusalem, un officier sous couverture a été placé sur l’affaire. L’officier a rencontré l’homme plusieurs fois.

Pendant les rencontres, l’homme a essayé d’accélérer la vente en disant qu’une autre famille était intéressée – une affirmation qui n’était pas vraie, a ajouté la porte-parole.

Mercredi, l’homme est venu à une rencontre avec le bébé, espérant sécuriser une avance en liquide. Il a été arrêté au moment où il tendait le bébé, et sa femme ultérieurement.

Une enquête a été ouverte à leur encontre pour trafic d’être humain présumé par le division des interrogatoires de la station de police centrale de la capitale.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...