Israël en guerre - Jour 288

Rechercher

Un homme d’une trentaine d’années retrouvé mort par balle dans son jardin à Tira

La police a indiqué avoir ouvert une enquête

Illustration : La police sur les lieux d'une fusillade dans laquelle le directeur-général de la municipalité a été abattu, dans la ville de Tira, dans le centre du pays, le 21 août 2023. (Crédit : Police israélienne)
Illustration : La police sur les lieux d'une fusillade dans laquelle le directeur-général de la municipalité a été abattu, dans la ville de Tira, dans le centre du pays, le 21 août 2023. (Crédit : Police israélienne)

Un homme d’une trentaine d’années a été retrouvé mort mardi dans son jardin dans la ville arabe de Tira, dans le centre d’Israël, après avoir été touché par balle.

La police a indiqué avoir ouvert une enquête, ajoutant que le service de secours du Magen David Adom (MDA) a prononcé le décès sur place.

Le crime organisé a augmenté en Israël depuis un an. Un rapport de fin d’année publié par Abraham Initiatives, une organisation à but non lucratif qui recense les crimes violents dans la communauté arabe, a révélé que le nombre sans précédent d’homicides au sein de la communauté arabe en 2023 – plus de deux fois supérieur à celui de l’année précédente – était principalement dû à l’augmentation aux violences entre gangs.

De nombreux dirigeants de la communauté arabe israélienne imputent la vague de crimes à la police qui, selon eux, n’a pas réussi à sévir contre les puissantes organisations criminelles et a largement ignoré la violence – notamment les querelles familiales, les guerres de territoire entre mafias et la violence à l’égard des femmes. Les communautés ont également souffert d’années de négligence de la part des autorités de l’État.

Ils pointent également du doigt des décennies de négligence et de discrimination de la part des services gouvernementaux comme étant la cause première du problème.

Les autorités ont blâmé l’essor du crime organisé et la prolifération des armes, tandis que certains ont souligné l’incapacité des communautés à coopérer avec les forces de l’ordre pour éradiquer les criminels.

En septembre, le contrôleur de l’État Matanyahu Englman avait qualifié d’inadéquate la réponse du gouvernement à la montée de la violence criminelle dans les villes arabes israéliennes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.