Rechercher

Un second dôme en or orne l’horizon de Jérusalem

Alors que l'emblématique Dôme du Rocher est revêtu d'or véritable, la mosquée Al-Rahman de Beit Safafa n'a été peinte que pour ressembler à l'original

La mosquée Abdul Rachman à Beit Safafa, Jérusalem. (Crédit : Sue Surkes/Times of Israel)
La mosquée Abdul Rachman à Beit Safafa, Jérusalem. (Crédit : Sue Surkes/Times of Israel)

Jérusalem a désormais un deuxième dôme doré, comme l’auront remarqué ceux qui roulent sur la route principale, à l’est du quartier de Beit Safafa.

Mais contrairement au célèbre dôme du Rocher dans la Vieille Ville, orné de 5 000 plaques d’or réelles financées par feu le roi Hussein de Jordanie, cette version plus petite, au sommet de la mosquée Al-Rahman, a simplement été peinte pour ressembler au vrai dôme.

L’une des quatre mosquées du quartier arabe du sud de Jérusalem, la mosquée Al-Rahman, construite avant la fondation d’Israël en 1948, est rénovée et agrandie au rythme des dons reçus des habitants et des Arabes vivant dans le nord d’Israël.

Le chef de la communauté, Muhammad Alian, a déclaré qu’il avait vu des dômes dorés similaires sur des mosquées à Umm al-Fahm, dans le nord d’Israël, et autour de Ramallah, en Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...