Rechercher

Un professeur de gymnastique soupçonné d’avoir agressé sexuellement plusieurs élèves

Le tribunal a autorisé la publication du nom du suspect, Yaakov Tanami ; la police a indiqué qu'il pourrait y avoir d'autres victimes en plus des cinq qui ont déjà porté plainte

Illustration : Un policier tenant des menottes. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)
Illustration : Un policier tenant des menottes. (Crédit : Yossi Zamir/Flash90)

La police a déclaré dimanche que Yaakov Tanami, un professeur de gymnastique de l’implantation de Karnei Shomron en Cisjordanie, était soupçonné d’avoir agressé sexuellement certains de ses élèves, des enfants n’ayant pas plus de 14 ans.

Jusqu’à présent, la police a reçu cinq plaintes concernant Tanami.

Lors d’une audience de renvoi, le tribunal de première instance de Petah Tikva a autorisé la publication du nom de Tanami car la police soupçonne qu’il y a peut-être d’autres victimes de ses agressions présumées. Le tribunal a entendu que Tanami est soupçonné de multiples incidents d’attentat à la pudeur, d’atteinte à la vie privée et d’acte obscène en public.

Tanami a été arrêté la semaine dernière. Sa détention provisoire a été prolongée d’un jour supplémentaire.

Les enquêteurs pensent qu’il a agressé des élèves de l’école où il enseignait dans l’implantation de Kedumim.

La police a demandé à toute autre victime éventuelle de se faire connaître.

Dimanche également, un acte d’accusation a été déposé à l’encontre de Yarin Hevra, 28 ans, de Rehovot, pour des actes sexuels qu’il aurait commis sur des enfants qu’il encadrait dans un centre parascolaire pour malentendants. Les agressions, impliquant trois garçons âgés de 12 à 14 ans et une jeune fille de 17 ans, se sont produites entre 2015 et 2022.

Un psychothérapeute va être accusé de viol

En outre, les procureurs ont déclaré dimanche qu’ils allaient déposer des accusations de viol et de crimes sexuels contre le psychothérapeute Yariv Cohen, d’Even Yehuda.

Une enquête de police a été ouverte en novembre à la suite d’une plainte déposée par une femme qui affirmait que Cohen l’avait sexuellement agressée lors d’une consultation. Depuis lors, quatre autres femmes ont porté plainte contre Cohen. Certaines de ces femmes ont décrit un schéma similaire dans lequel Cohen dépassait les limites lors des séances de thérapie.

Par l’intermédiaire de ses avocats, le quinquagénaire a nié les allégations qui pèsent contre lui.

Le psychothérapeute Yariv Cohen. (Autorisation)

Selon le site Web de Cohen, il soigne des victimes de traumatismes et les traitements qu’il fournit incluent la conversation et le toucher.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.