Une Israélienne survit au cancer et donne naissance à des jumeaux
Rechercher

Une Israélienne survit au cancer et donne naissance à des jumeaux

Grâce une transplantation du tissu ovarien, Revital a donné la vie, cinq ans après qu'un traitement l’a rendue stérile

Revital et son mari avec leurs jumeaux (Crédit : Capture d'écran Deuxième chaîne)
Revital et son mari avec leurs jumeaux (Crédit : Capture d'écran Deuxième chaîne)

Une femme israélienne, qui a survécu à un cancer, a donné naissance à des jumeaux, la semaine dernière, après avoir subi une procédure chirurgicale révolutionnaire au cours de laquelle son tissu ovarien congelé a été réimplanté dans son corps.

Revital, 41 ans, est la première femme en Israël à tomber enceinte grâce à cette procédure.

Selon un récent article publié dans Medscape, la congélation de près de 30 tissus ovariens a abouti à des grossesses réussies pour les femmes qui ont congelé leur tissu avant de subir un traitement contre le cancer.

Elle est la deuxième femme à avoir eu des jumeaux grâce à cette procédure.

Revital a été diagnostiquée d’un cancer lymphatique et les médecins l’ont informée que le traitement la rendrait stérile.

Avant de subir le traitement, ils ont extrait, fécondé et gelé les œufs de Révital. Mais des années plus tard, ils se sont rendus compte qu’ils n’avaient pas survécu. Au lieu de cela ils ont essayé de transplanter le tissu ovarien congelé.

Dans un premier temps, Revital avait prévu d’utiliser les embryons congelés avec le sperme d’un donneur, mais les embryons n’avaient pas survécu à la congélation. Pensant qu’elle avait perdu sa dernière chance d’avoir des enfants, elle a été informée de la possibilité d’une transplantation des tissus prélevés sur ses ovaires avant ses traitements contre le cancer. Après une échographie, le médecin lui a donné une nouvelle renversante.

« Tout à coup, le médecin m’a expliquée que de femme stérile, j’étais devenue une femme fertile », a expliqué Revital au micro de la Deuxième chaîne.

« Le médecin a reculé mon horloge [biologique de] cinq ans parce que mes œufs avaient 36 ans », a expliqué Revital. « C’est comme si le temps s’était figé pour moi. »

Peu de temps après la transplantation, elle a rencontré son mari Omri, avec qui elle fête sa victoire aujourd’hui. Nitai et Ariel sont nés la semaine dernière.

Revital, pour sa part, est encore sous le choc.

« Je les regarde et je ne le crois toujours pas. »

Une femme australienne nommée Vali Creus a donné naissance l’année dernière à deux jumelles, Alexis et Kaia. Elle était également devenue stérile après avoir subi un traitement pour combattre un cancer de l’ovaire, mais elle a réussi à former de nouveaux œufs de son tissu ovarien congelé qui avait été greffé sur sa paroi abdominale.

« Nous avons prouvé que le tissu ovarien peut encore travailler et fonctionner normalement à l’extérieur du bassin, qui est son environnement normal », affirmait la professeure Kate Stern, la spécialiste de la fertilité de Creus, au Telegraph en 2013.

« Pour les patientes qui ont une maladie pelvienne grave où nous ne pouvons pas remettre le tissu en place, nous pouvons maintenant offrir à ces patientes une chance réaliste de tomber enceinte ».

Les transplantations de l’ovaire sont l’une des nombreuses méthodes utilisées pour faire face à l’infertilité. Il y a aussi quelques femmes en bonne santé qui ont commencé à utiliser cette technique pour fonder une famille à un âge avancé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...