Une poupée israélienne déclenche une alerte à la bombe dans un vol chypriote
Rechercher

Une poupée israélienne déclenche une alerte à la bombe dans un vol chypriote

Une boîte marquée “booba”, poupée en hébreu, a été confondue par un agent de la compagnie avec “bomba”, bombe en grec

Un Airbus A321-231 de l'Aegean Airlines (Crédit :  Creative Commons Attribution 2.0 Generic/Wikimedi/Curiemedia)
Un Airbus A321-231 de l'Aegean Airlines (Crédit : Creative Commons Attribution 2.0 Generic/Wikimedi/Curiemedia)

Un vol à destination d’Israël et au départ de Chypre a été brièvement retenu mardi quand un agent de nettoyage de la compagnie aérienne a mal lu l’étiquette d’une boîte, confondant le mot hébreu pour « poupée » avec le mot grec pour « bombe ».

Le concierge de la compagnie Aegean Airlines a paniqué après avoir découvert le colis marqué « booba » (poupée en hébreu) et l’avoir lu comme « bomba » (bombe en grec), selon Reuters.

L’incident a entraîné un bref retard pendant que la police déminait l’avion civil à Larnaca.

« Les autorités de l’aviation civile chypriote l’ont vérifié et il n’y avait pas de problème. Il y a eu un petit retard, mais l’alarme a été levée immédiatement », a déclaré à Reuters une porte-parole d’Aegean Airlines.

En janvier, un groupe de voyageurs juifs israéliens avait forcé Aegean Airlines à faire débarquer deux Arabes israéliens d’un avion au départ d’Athènes pour Tel Aviv, par crainte que le duo ne soit terroriste.

Pendant l’incident, les Israéliens étaient restés debout et avaient empêché l’avion de décoller, avait annoncé la compagnie aérienne.

Les deux hommes avaient été dédommagés pour l’incident et étaient rentrés à Tel Aviv le lendemain par un vol El Al.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...