Rechercher

Une rue de Kiev portera bientôt le nom de Golda Meir

La quatrième Première ministre d’Israël, a vu le jour à Kiev avant que sa famille ne fuie les violences antisémites et est devenue une icône des combattants ukrainiens

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Golda Meir (Crédit photo : Wikimedia Commons)
Golda Meir (Crédit photo : Wikimedia Commons)

Une rue de Kiev portera bientôt le nom de Golda Meir, a annoncé jeudi l’envoyé d’Israël en Ukraine, Michael Brodsky, après s’être entretenu avec le maire de Kiev, Vitali Klitschko.

Meir, la quatrième Première ministre d’Israël, a vu le jour à Kiev avant que sa famille ne fuie les violences antisémites.

L’Ukraine est en train de « dérussifier » le nom de ses rues, en réaction à l’invasion russe. Des noms de nationalistes ukrainiens qui ont collaboré avec l’Allemagne nazie ont également été proposés par un organisme gouvernemental.

Pendant la guerre, les paroles de Meir ont été reprises dans des mèmes pro-ukrainiens, citées par des diplomates ukrainiens et même cousues sur le sac à dos d’un soldat ukrainien.

Un officier ukrainien montre une biographie de Golda Meir qu’il emporte avec lui durant les combats. (Capture d’écran : Twitter)

Brodsky a quitté la Pologne pour se rendre à Kiev mardi soir, afin d’ouvrir l’ambassade pour les deux prochaines semaines. L’ambassadeur a également évoqué avec Klitschko l’arrivée de 25 000 repas financés par Israël.

Brodsky s’est rendu au ministère ukrainien des Affaires étrangères dans la journée.

A LIRE : Comment Golda Meir est devenue un symbole d’espoir pour les Ukrainiens

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...