Israël en guerre - Jour 145

Rechercher

Washington presse Israël de cesser rapidement les raids de « haute intensité »

Jack Sullivan aurait exhorté Israël à réduire l'intensité de ses opérations à Gaza dans les semaines à venir ; Joe Biden dit à Israël d'être "plus prudent" avec les Palestiniens

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Des troupes de l’armée israélienne opérant dans la bande de Gaza, sur une photo publiée le 14 décembre 2023. (Crédit : Armée israélienne)
Des troupes de l’armée israélienne opérant dans la bande de Gaza, sur une photo publiée le 14 décembre 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Les États-Unis souhaitent que la guerre entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas prenne fin « dès que possible », a déclaré jeudi la Maison Blanche. Le conseiller à la Sécurité nationale, Jake Sullivan, en visite dans le pays, a insisté auprès d’Israël pour qu’il abandonne ses opérations militaires à haute intensité et qu’il se concentre davantage sur des opérations ciblées.

Lors d’une rencontre avec de hauts responsables israéliens à Tel Aviv, Sullivan a déclaré que l’administration Biden souhaitait que l’armée israélienne mette un terme à la phase actuelle des combats de « haute intensité » à Gaza dans les semaines à venir, a indiqué un responsable israélien au Times of Israel.

Les dirigeants israéliens ont toutefois continué à affirmer que Tsahal poursuivrait l’incursion militaire dans la bande de Gaza jusqu’à la défaite du groupe terroriste.

Il est entendu que Tsahal restera actif à Gaza bien au-delà de la fin de la phase actuelle, mais Sullivan a clairement indiqué que les États-Unis s’attendaient à un « recul important » de l’intensité des combats dans les semaines à venir, a déclaré le responsable israélien, confirmant une information diffusée par le site d’information Walla.

Interrogé à ce sujet, le porte-parole du Conseil de sécurité nationale (NSC) de la Maison Blanche, John Kirby, a déclaré lors d’un briefing que Sullivan « a parlé de la possibilité de passer de ce que nous appellerions des opérations de haute intensité – ce que nous voyons faire actuellement – à des opérations de moindre intensité dans un avenir proche ».

« Mais je ne veux pas fixer de date pour cela. La dernière chose que nous voulons faire est de communiquer au Hamas ce à quoi il risque d’être confronté dans les semaines et les mois à venir », a souligné Kirby.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu accueillant le conseiller à la Sécurité nationale américain Jake Sullivan, à la Kirya, à Tel Aviv, le 14 décembre 2023. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.