Israël en guerre - Jour 281

Rechercher

Yehuda Fox reproche aux chefs des implantations de ne pas avoir endigué la violence

Le général chef sortant du commandement de la région Centre de l'armée israélienne a regretté que des Israéliens aient adopté les "méthodes de l'ennemi"

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

De gauche à droite : le général de division Avi Bluth, nouveau chef du Commandement de la région Centre, le chef d'état-major de Tsahal, le général de division Herzi Halevi, et le chef sortant de l'unité, le général de division Yehuda Fox, lors d'une cérémonie de passation des pouvoirs au QG du Commandement central à Jérusalem, le 8 juillet 2024. (Crédit : armée israélienne)
De gauche à droite : le général de division Avi Bluth, nouveau chef du Commandement de la région Centre, le chef d'état-major de Tsahal, le général de division Herzi Halevi, et le chef sortant de l'unité, le général de division Yehuda Fox, lors d'une cérémonie de passation des pouvoirs au QG du Commandement central à Jérusalem, le 8 juillet 2024. (Crédit : armée israélienne)

Le général Yehuda Fox, chef sortant du commandement de la région Centre de l’armée israélienne, a reproché lundi aux dirigeants des implantations de ne pas avoir réussi à endiguer la violence et les attaques contre les Palestiniens de Cisjordanie au cours des derniers mois, affirmant que les Israéliens ont adopté les « méthodes de l’ennemi ».

Fox a pris la parole lors d’une cérémonie à l’occasion de passation de pouvoir au commandement de la région Centre de l’armée israélienne au général de division Avi Bluth, au siège de l’unité à Jérusalem. Le commandement est responsable de la région de la Cisjordanie.

Fox a affirmé que si « la grande majorité » des résidents des implantations de Cisjordanie sont « des citoyens moraux et respectueux de la loi », au cours des derniers mois, « le crime nationaliste a refait surface sous les auspices de la guerre » et a permis des émeutes et des actes d’intimidation à l’encontre des Palestiniens.

« Malheureusement, les dirigeants locaux [des implantations] sont découragés et ne trouvent pas la force de s’y opposer ouvertement. Ceux qui restent silencieux face aux crimes introduisent ainsi la critique à l’égard [de tous les résidents d’implantations]. À mes yeux, ce n’est pas du judaïsme. Ce n’est pas la voie de la Torah. C’est adopter les voies de l’ennemi », a-t-il déclaré.

En ce qui concerne l’Autorité palestinienne (AP), Fox a déclaré que « la capacité du commandement de la région Centre à remplir ses missions dépend également de l’existence d’une Autorité palestinienne fonctionnelle et forte, dotée de mécanismes de sécurité efficaces qui maintiennent la loi et l’ordre ».

« Le fait de saper de manière proactive la sécurité sur ce front met en danger la sécurité de l’État d’Israël », a-t-il déclaré.

Les dirigeants des implantations à la Knesset, en particulier le ministre des Finances Bezalel Smotrich, ont à maintes reprises œuvré pour saper l’AP, qu’ils accusent de fomenter le terrorisme.

Fox, qui prend sa retraite de l’armée israélienne au terme d’une carrière de 36 ans, a dû faire face à des critiques de la part des militants pro-implantations pendant son mandat de commandant de région, qui l’accusaient de favoriser les Palestiniens au détriment des résidents d’implantations.

Ces derniers mois ont été marqués par des incidents au cours desquels des militants pro-implantations se sont déchaînés dans des villes et des communautés agricoles palestiniennes.

Le chef d’état-major de l’armée israélienne, le lieutenant-général Herzi Halevi, a également assisté à la cérémonie.

Bluth a précédemment dirigé la division de Cisjordanie du Commandement de la région Centre et est un juif pratiquant, ce qui fait de lui un choix favorable pour le poste aux yeux de certains.

S’exprimant lors de la cérémonie, Fox a également déclaré que « l’enthousiasme d’aujourd’hui est entouré de sentiments d’échec et de honte, car nous n’avons pas rempli la mission de notre vie », en référence au pogrom du 7 octobre.

« En tant qu’ancien commandant de la division de Gaza, je porte en moi un profond chagrin et une grande douleur. Ces sentiments m’accompagneront toute ma vie », a-t-il poursuivi.

Fox a affirmé que le commandement de la région Centre avait jusqu’à présent réussi à calmer la Cisjordanie, l’empêchant de « devenir un front principal et de détourner les forces israéliennes des défis de la guerre ».

« Il y a des efforts iraniens… pour faire régner le terrorisme contre l’État d’Israël. Nous devons constamment nous préparer à la prochaine menace, garder une longueur d’avance sur l’ennemi et ne jamais le sous-estimer », a-t-il mis en garde.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.