L’investisseur et multi-milliardaire Carl Icahn a été nommé conseiller spécial du président élu Donald Trump en charge de la régulation.

Agé de 80 ans, M. Icahn est, selon équipe de transition, un partisan de Trump de longue date. Selon un communiqué, « son expertise dans ce qu’un business a besoin pour grandir et prospérer fait de lui une voix fiable dans le développement du premier agenda économique du président élu Trump. »

Il conseillera Trump en tant que citoyen et ne sera pas employé fédéral ni employé du gouvernement. Icahn n’aura pas non plus de devoirs spécifiques, a ajouté l’équipe de Trump.

Son nom a été envisagé pour le poste de secrétaire du Trésor, mais Trump a finalement nommé l’ancien associé de Goldman Sachs, Steven Mnuchin, également juif.

« Carl est à mes côtés depuis le début et étant donné qu’il est l’un des meilleurs hommes d’affaires du monde, c’est quelque chose de très appréciable », a déclaré Trump dans un communiqué.

« Il n’est pas seulement un négociateur brillant, il est visionnaire, notamment en ce qui concerne la finance et l’économie. Son aide pour se débarrasser des régulations destructrices d’emplois qui freinent la croissance économique sera inestimable. »

Icahn est le fondateur d’Icahn Enterprises, un conglomérat d’entreprises diversifié basé à New York, autrefois connu sous le nom de American Real Estate Partners.

Il a également siégé à des positions importantes dans de nombreus entreprises américaine au fil des ans, notamment RJR Nabisco, Texaco, Philips Petroleum, Western Union, Gulf & Western, Viacom, Revlon, Time Warner, Motorola, Chesapeake Energy, Dell, Netflix, Apple et eBay.

Icahn est un donateur important de l’hôpital Mount Sinai de New York, parmi d’autres entreprises philanthropiques. En 2012, il a donné 200 millions de dollars pour l’école de médecine qui s’y trouve, renommée Icahn School of Medicine.

De plus, Icahn a créé 7 Icahn Charter Schools dans le Bronx, à New York.