Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

11 recommandations du Sénat pour contrer l’antisémitisme dans les facs en France

"Nous ne sommes plus à l’époque de la vigilance mais dans une période de réaction et d'action", a expliqué Bernard Fialaire

La présentation à la presse par les rapporteurs Pierre-Antoine Levi (à gauche) et Bernard Fialaire des conclusions de leur rapport sur l'antisémitisme dans l'enseignement supérieur. (Crédit : Laurent Lafon/#ComCultSénat/Youtube)
La présentation à la presse par les rapporteurs Pierre-Antoine Levi (à gauche) et Bernard Fialaire des conclusions de leur rapport sur l'antisémitisme dans l'enseignement supérieur. (Crédit : Laurent Lafon/#ComCultSénat/Youtube)

Pour combattre l’antisémitisme dans l’enseignement supérieur, une mission d’information du Sénat a plaidé mercredi pour une meilleure « coopération » entre responsables d’universités et procureurs, « renforcer les formations » et « systématiser les sanctions », des recommandations qu’elle souhaite voir prises en compte « dès la rentrée prochaine ».

Les travaux de cette « mission flash », approuvée fin mars par le Sénat à la suite d’incidents survenus lors de l’occupation d’un amphithéâtre de Sciences Po Paris, ont démarré fin avril et ont été menés par deux rapporteurs, le centriste Pierre-Antoine Lévi et le radical Bernard Fialaire.

Depuis l’assaut barbare et sadique du groupe terroriste palestinien du Hamas sur le sud d’Israël le 7 octobre, des associations dont le CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) et des politiques ont alerté régulièrement sur la montée d’un « antisémitisme d’atmosphère » dans les universités alimenté par le conflit dans la bande de Gaza.

« Nous ne sommes plus à l’époque de la vigilance mais dans une période de réaction et d’action » et « nous demandons au gouvernement de prendre en compte le plus rapidement possible les recommandations faites, dès la rentrée de septembre prochain, pour endiguer ce phénomène », a expliqué Fialaire lors d’une conférence de presse au Sénat.

Les rapporteurs se sont dits « alarmés de la résurgence, au sein de nombreux établissements, d’un climat d’antisémitisme dont les modes d’expression ont évolué sous l’effet de la polarisation idéologique associée aux mobilisations étudiantes en faveur de la Palestine », a ajouté Lévi.

« Cet antisémitisme d’atmosphère, difficile à repérer, se traduit dans les établissements par du harcèlement, des bousculades, changements de places dans les amphis, un isolement d’étudiants au moment de confectionner des groupes », a-t-il détaillé.

Parmi leurs onze recommandations, les sénateurs demandent de « généraliser les conventions de partenariat entre les établissements d’enseignement supérieur et les parquets locaux ». « Le but d’accentuer ces partenariats est d’être plus réactif », a souligné Fialaire.

Les sénateurs pointent également « les formations qui existent parfois mais qui doivent être diffusées davantage dans les universités où il y a beaucoup d’antisémitisme d’ignorance », selon Lévi.

Ils préconisent également « d’ajouter des types de sanctions pour signaler des cas de racisme et d’antisémitisme, en allant jusqu’à l’exclusion temporaire ». « Chaque fois qu’un président d’université ou de grandes écoles a connaissance d’un fait, il faut le signaler », ont-ils insisté.

Depuis le 7 octobre, « 76 actes antisémites ont été signalés dont 17 font l’objet d’une procédure disciplinaire », avait affirmé fin mai la ministre de l’Enseignement supérieur Sylvie Retailleau lors d’une audition au Sénat.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.