2 Palestiniens tués dans des affrontements lors d’une démolition de maison
Rechercher

2 Palestiniens tués dans des affrontements lors d’une démolition de maison

Tsahal dit que les soldats ont repliqué à des tirs en démolissant la maison de Mohammed Abu Shaheen, l'assassin de Danny Gonen

Deux Palestiniens auraient été tués par des tirs israéliens à Qalandiya en Cisjordanie dans la nuit de dimanche à lundi lors d’affrontements qui ont éclaté lorsque l’armée a démoli la maison d’un terroriste palestinien, selon des sources médicales palestiniennes.

L’armée israélienne a déclaré que les soldats israéliens avaient essuyé des tirs en rasant la maison Muhammad Abu Shaheen, qui selon les autorités israéliennes avait assassiné au mois de juin Danny Gonen, 25 ans, près de l’implantation de Dolev en Cisjordanie.

« Au cours de l’activité, des suspects ont ouvert le feu et lancé des bombes incendiaires et des rochers sur les soldats. En réponse à un danger immédiat, les forces ont tiré vers les attaquants. 3 personnes ont été touchées », a indiqué l’armée dans un communiqué, sans dire si elles avaient été tuées.

Selon les sources hospitalières palestiniennes, deux Palestiniens auraient été tués, et des dizaines auraient été blessés dans l’affrontement dans le camp de réfugiés au nord de Jérusalem, ont rapporté l’AFP et les médias palestiniens.

Des informations antérieures avaient fait état de trois tués, mais elles ont reconnu plus tard s’être trompés.

On ne signale pas de blessé du côté israélien.

Dans une vidéo postée en ligne prétendument de l’affrontement, on peut entendre des coups de feu puissants et voir un incendie près d’une station d’essence.

https://twitter.com/AimanofArabia/status/666142396514603010

L’armée israélienne a indiqué avoir achevé la démolition de la maison.

Dans une interview à la radio israélienne, le ministre de la Défense Moshe Yaalon a justifié lundi matin l’action des soldats à Qalandiya.

« L’armée a réagi avec professionnalisme, détruisant la maison et répliquant contre ceux qui lui tiraient dessus. Ils ont quitté les lieux sains et saufs ».

Yaalon a déclaré qu’ « en aucun cas » serait la politique de démolitions de maisons ne s’arrêterait.

« Cette mesure est vraiment dissuasive,» a-t-il dit. « La meilleure preuve de cela est le père qui a récemment livré son fils. Au cours des dernières semaines, des parents ont denoncé leurs enfants ou nous ont dit que leurs enfants étaient en route pour perpétrer une attaque. Il ne fait aucun doute cela marche ».

Danny Gonen, 25 ans, de Lod, tué vendredi au cours d'une attaque terroriste (Crédit : Facebook)
Danny Gonen, 25 ans, de Lod, tué vendredi au cours d’une attaque terroriste (Crédit : Facebook)

La Haute Cour de Justice a confirmé jeudi des ordres de démolition pour cinq maisons appartenant aux familles des Palestiniens accusés ou reconnus coupables d’avoir perpétré des attaques terroristes.

Les maisons en question sont celles des assassins présumés de Gonen et de Malachi Rosenfeld, qui ont été assassinés par balle dans deux attentats il y a quelques mois en Cisjordanie, ainsi que ceux appartenant aux familles des trois membres du Hamas accusés d’avoir tué Eitam et Naama Henkin, également en Cisjordanie, le 1er octobre dernier.

Gonen, un étudiant et résident de Lod, et un de ses amis conduisaient en Cisjordanie lorsqu’ils ont été hélés par un Palestinien qui apparemment leur demandait de l’aide. Le Palestinien a alors sorti une arme d’un sac qu’il portait et a ouvert le feu à bout portant, blessant mortellement Gonen et blessant son ami.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...