Rechercher

2 Israéliens tués en tentant d’aider des automobilistes impliqués dans un accident

Les deux hommes ont été percutés par des voitures sur l'autoroute 4, près de Yad Mordechai ; le nombre de décès survenus sur les routes israéliennes ne cesse de s'alourdir

Lieu d'un décès sur la route suite à un accident sur l'autoroute 4, le 12 août 2022. (Crédit : Magen David Adom)
Lieu d'un décès sur la route suite à un accident sur l'autoroute 4, le 12 août 2022. (Crédit : Magen David Adom)

Deux personnes ont été tuées tôt vendredi matin alors qu’elles tentaient de traverser une autoroute très fréquentée pour venir en aide à des victimes d’un accident de la route. Le nombre de morts sur les routes israéliennes n’a cessé de s’alourdir ces derniers jours.

Une enquête initiale de la police a révélé que les deux personnes tentaient de traverser l’autoroute à pied, lorsqu’elles ont été percutées par des véhicules en circulation.

Ils avaient tenté de porter secours aux victimes d’un accident survenus entre deux autres voitures sur l’autoroute 4 près de Yad Mordechai, dans le sud d’Israël, l’une des principales autoroutes de la côte sud, au nord de Gaza.

Les deux hommes, d’âge moyen, ont été déclarés morts sur place.

« Il faisait très sombre dehors », ont déclaré les secouristes du service de secours du Magen David Adom (MDA) dans un communiqué.

Les conducteurs des véhicules impliqués dans l’autre accident, des hommes âgés de 28 et 67 ans, ont été transportés dans un hôpital voisin pour des blessures légères à modérées, a indiqué MDA.

La scène d’un décès sur la route suite à un accident sur l’autoroute 4, le 12 août 2022. (Crédit : Magen David Adom)

La police n’a pas communiqué d’informations sur les conducteurs des voitures qui ont heurté mortellement les deux autres hommes.

Ces décès sont les derniers en date d’une période particulièrement meurtrière sur les routes d’Israël.

Jeudi soir, une mère et ses deux filles ont été tuées lorsqu’un bus a échappé au contrôle de son conducteur s’écrasant contre un arrêt de bus, à Jérusalem.

Quelques jours plus tôt, un autre bus dans le même quartier de Jérusalem a percuté une barrière de protection et s’est écrasé contre un bâtiment adjacent en construction, tuant un homme de 70 ans.

La scène d’un accident de bus dans la rue Shamgar à Jérusalem, le 11 août 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Quelques heures plus tôt jeudi, une femme de 54 ans et sa nièce de 7 ans, originaires de Qalansawe, ont été tuées et trois autres personnes ont été blessées lors d’une collision entre une voiture et un camion au carrefour de Beerotayim, sur la route 57, près de Netanya.

Dans un autre incident survenu plus tôt jeudi matin, un homme de 40 ans est décédé après que son camion a été percuté par un autre camion dans la banlieue de Tel Aviv, à Holon.

Mercredi, un Israélien a été tué lorsqu’un Palestinien conduisant une voiture volée l’a percuté sur la route 5 en Cisjordanie, près de la ville de Rosh Haayin, dans le centre d’Israël. Le conducteur palestinien est également mort lors de l’accident.

Moins d’une heure après la collision mortelle en Cisjordanie, un deuxième accident impliquant deux motos et une voiture s’est produit sur la route 65 près de la ville de Kafr Qara, au nord d’Israël, au sud-est de Haïfa.

Malgré l’augmentation du nombre de morts, les 213 décès sur la route en Israël cette année, à la date de jeudi matin, étaient encore inférieurs de 4 % à ceux de l’année précédente, selon les chiffres officiels de l’Autorité nationale de sécurité routière.

Au total, 364 personnes sont mortes dans des accidents de la route en Israël, en 2021.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...