60 stèles renversées dans un cimetière juif du Connecticut
Rechercher

60 stèles renversées dans un cimetière juif du Connecticut

Le coût des réparations est estimé à une somme qui pourrait monter à 10 000 dollars

Un homme devant les pierres tombales profanées du cimetière juif du mont Carmel à Philadelphie, le 26 février 2017. (Crédit : Dominick Reuter/AFP)
Un homme devant les pierres tombales profanées du cimetière juif du mont Carmel à Philadelphie, le 26 février 2017. (Crédit : Dominick Reuter/AFP)

Environ 60 pierres tombales ont été renversées dans un cimetière juif de Hartford dans le Connecticut.

Les dégâts survenus au cimetière Ateres Knesseth Israel ont été découverts vendredi, lorsque la parente d’un défunt qui se rendait sur sa tombe est entrée dans le site mortuaire.

Cette femme a indiqué à la police que lorsqu’elle s’était rendue au cimetière, cinq jours auparavant, il n’y avait aucun dégât, selon des informations.

La majorité des soixante stèles ont pu être reposées sur leur base, mais au moins deux d’entre elles ont été détruites. Le coût des réparations est estimé à une somme qui pourrait monter à 10 000 dollars.

La police de Hartford a fait savoir au quotidien The Hartford Courant qu’il n’y a aucune preuve que cet acte de vandalisme ait été un crime de haine, aucun graffiti antisémite n’ayant été trouvé sur le site. Il n’y a pas de caméras de surveillance installées dans le cimetière.

« Il semble que ce soit une profanation hasardeuse, un acte lâche de vandalisme », a déclaré Howard Sovronsky, chef de la fédération juive du Grand Hartford, au journal The Courant.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...