A Jérusalem, les chrétiens orthodoxes célèbrent le « feu sacré » pascal
Rechercher

A Jérusalem, les chrétiens orthodoxes célèbrent le « feu sacré » pascal

Plus de 10 000 pèlerins portaient un cierge dans l'Eglise du Saint Sépulcre pleine à l'occasion de la Pâque orthodoxe

Des fidèles chrétiens orthodoxes tiennent de cierges allumés du le Feu sacré alors qu'ils se rassemblent dans l'Eglise du Saint Sépulcre dans la Vieille ville de Jérusalem, le 27 avril 2019 pour la Pâque orthodoxe.
(THOMAS COEX / AFP)
Des fidèles chrétiens orthodoxes tiennent de cierges allumés du le Feu sacré alors qu'ils se rassemblent dans l'Eglise du Saint Sépulcre dans la Vieille ville de Jérusalem, le 27 avril 2019 pour la Pâque orthodoxe. (THOMAS COEX / AFP)

Plus de 30 000 chrétiens ont participé samedi à Jérusalem à la traditionnelle cérémonie du « feu sacré » à la veille de la Pâque orthodoxe, un rite millénaire symbolisant l’éternité.

Bougie à la main, près de 10 000 pèlerins se sont massés avec ferveur dans l’église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, a indiqué à l’AFP le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld.

Des milliers d’autres se tenaient sur le parvis à l’extérieur de l’église et dans les rues adjacentes pour recevoir la flamme représentant la résurrection du Christ ont constaté les photographes de l’AFP.

La cérémonie s’est déroulée sans incident, selon la police.

Des fidèles chrétiens orthodoxes tiennent de cierges allumés du le Feu sacré alors qu’ils se rassemblent dans l’Eglise du Saint Sépulcre de la Vieille Ville de Jérusalem, le 27 avril 2019 pour la Pâque orthodoxe.
(THOMAS COEX / AFP)

D’après la tradition chrétienne, la basilique est construite sur le site où Jésus a été crucifié, mis au tombeau et a ressuscité.

Ce rite millénaire – symbole d’éternité, de paix et de renouveau – est l’événement le plus sacré chez les orthodoxes.

Des fidèles chrétiens orthodoxes tiennent de cierges allumés du le Feu sacré alors qu’ils se rassemblent dans l’Eglise du Saint Sépulcre dans la Vieille ville de Jérusalem, le 27 avril 2019 pour la Pâque orthodoxe.
(THOMAS COEX / AFP)

La basilique du Saint-Sépulcre se trouve à Jérusalem-Est, dans la Vieille Ville. Elle est gérée par six Eglises chrétiennes qui se partagent chaque recoin du bâtiment.

Des fidèles chrétiens orthodoxes réagissent alors qu’un rayon de lumière du Feu Sacré pénètre dans l’Eglise du Saint Sépulcre dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 27 avril 2019 lors de la Pâque Orthodoxe.
(GALI TIBBON / AFP)

Les chrétiens représentaient plus de 18 % de la population de la Terre sainte lors de la création de l’Etat d’Israël en 1948. Ils sont désormais moins de 2 %, pour la plupart orthodoxes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...