Abbas demande une intervention américaine pour les prisonniers palestiniens en grève de la faim
Rechercher

Abbas demande une intervention américaine pour les prisonniers palestiniens en grève de la faim

Le président de l'AP a demandé jeudi matin à Greenblatt de négocier au nom des prisonniers palestiniens auprès d'Israël

Dov Lieber est le correspondant aux Affaires arabes du Times of Israël

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, (à droite), avec Jason Greenblatt, conseiller et envoyé spécial du président américain pour les négociations internationales, au bureau d'Abbas à Ramallah, en Cisjordanie, le 14 mars 2017. (Crédit : WAFA)
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, (à droite), avec Jason Greenblatt, conseiller et envoyé spécial du président américain pour les négociations internationales, au bureau d'Abbas à Ramallah, en Cisjordanie, le 14 mars 2017. (Crédit : WAFA)

Le président de l’Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas a indiqué jeudi qu’il avait demandé aux Etats-Unis d’intervenir pour les centaines de prisonniers palestiniens détenus en Israël qui sont actuellement en grève de la faim. Ils demandent une amélioration de leur condition de détention.

« La question des prisonniers a été discutée en profondeur avec l’envoyé américain [Jason] Greenblatt, pour voir ce que les Américains peuvent faire dans ce domaine », a dit Abbas, selon l’agence de presse palestinienne officielle Wafa.

Abbas a rencontré jeudi Greenblatt, l’envoyé du président américain Donald Trump pour les négociations internationales, au siège de l’AP à Ramallah.

« Nous avons expliqué en détail le problème de la grève des prisonniers à l’envoyé américain, et nous espérons être en contact avec lui dans un futur proche afin de nous donner la réponse du côté israélien sur les demandes de nos prisonniers », a dit Abbas à l’ouverture d’une réunion du Conseil révolutionnaire du Fatah.

Des manifestants brandissent des portraits de Marwan Barghouthi devant la statue de Nelson Mandela à Ramallah le 3 mai 2017, durant un rassemblement en soutien à Barghouthi et aux autres prisonniers en grève de la faim dans les prisons israéliennes le 24 avril 2017 (Crédit : Abbas Momani/AFP)
Des manifestants brandissent des portraits de Marwan Barghouthi devant la statue de Nelson Mandela à Ramallah le 3 mai 2017, durant un rassemblement en soutien à Barghouthi et aux autres prisonniers en grève de la faim dans les prisons israéliennes le 24 avril 2017 (Crédit : Abbas Momani/AFP)

Le président de l’AP a déclaré que la réponse israélienne pourrait être présentée dès jeudi soir ou vendredi.

« Le monde sait que les demandes des prisonniers sont humanitaires, et Israël n’a aucune raison de les rejeter », a affirmé Abbas.

Selon l’AP, plus de 1 000 prisonniers palestiniens ont atteint leur 38e jour de grève de la faim. Selon les autorités israéliennes, ils seraient environ 800.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...