Rechercher

Affaire Pegasus: Netanyahu appelle ses sympathisants à manifester

Les partisans de l'ex-Premier ministre ont utilisé les accusations des médias pour exiger que son procès soit abandonné et qu'il soit blanchi de toutes les charges pesant sur lui

Des sympathisants de l'ex Premier Ministre Benjamin Netanyahu manifestent durant son procès, devant le tribunal à Jérusalem, le 7 février 2022. (Photo Yonatan Sindel/Flash90)
Des sympathisants de l'ex Premier Ministre Benjamin Netanyahu manifestent durant son procès, devant le tribunal à Jérusalem, le 7 février 2022. (Photo Yonatan Sindel/Flash90)

Le chef de l’opposition Benjamin Netanyahu a appelé mardi ses sympathisants à manifester cette semaine pour exiger une enquête de l’État sur les allégations d’espionnage par la police.

Les médias ont affirmé cette semaine que la police israélienne aurait utilisé le logiciel espion Pegasus, sans autorisation judiciaire, pour écouter de nombreux responsables publics et militants, y compris plusieurs personnalités clefs dans le cadre du procès en cours de Netanyahu pour corruption.

Les partisans de Netanyahu ont utilisé ces accusations pour exiger que le procès soit abandonné et qu’il soit blanchi de toutes les charges pesant sur lui.

Les procureurs ont affirmé n’avoir reçu aucune information obtenue de manière irrégulière, soutenant que les allégations ne devraient pas affecter l’affaire en cours.

« Manifestation pour une commission d’enquête d’État dans l’affaire d’espionnage contre des citoyens israéliens qui ébranle la démocratie toute entière », a clamé Netanyahu. « Si vous ne voulez pas cacher la poussière sous le tapis, si vous voulez protéger le droit à la vie privée, si vous voulez garantir l’avenir de notre pays, venez. »

La manifestation doit se tenir sur la place Habima, à Tel Aviv, jeudi soir.

La plupart des allégations d’espionnage illégal concernent la période où Netanyahu était au pouvoir.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...