Israël en guerre - Jour 292

Rechercher

Allemagne: perquisitions chez des partisans du Hamas

Le Hamas compte quelque 450 membres en Allemagne, d'après les chiffres officiels ; "les islamistes et les antisémites ne doivent se sentir en sécurité nulle part", avertit la ministère de l'Intérieur

Des policiers se tiennent devant une maison dans le quartier de Friedrichshain à Berlin, lors d'une perquisition contre le Hamas et Samidoun, tous deux interdits dans le pays, le 23 novembre 2023. (rédit : Odd ANDERSEN/AFP)
Des policiers se tiennent devant une maison dans le quartier de Friedrichshain à Berlin, lors d'une perquisition contre le Hamas et Samidoun, tous deux interdits dans le pays, le 23 novembre 2023. (rédit : Odd ANDERSEN/AFP)

Environ 500 membres des forces de l’ordre ont effectué en Allemagne des perquisitions jeudi chez des membres et des sympathisants du groupe terroriste islamiste palestinien Hamas et de l’organisation extrémiste qui lui est liée Samidoun, tout deux interdits dans le pays.

Au centre de l’opération : Berlin, où treize lieux au total ont été perquisitionnés, a indiqué le ministère de l’Intérieur.

Quatre autres régions allemandes ont été également visées mais dans une moindre mesure: le Schleswig-Holstein (nord) avec trois perquisitions, la Rhénanie du nord-Westphalie (nord-ouest) et la Basse-Saxe (nord) avec deux chacune et la ville-Etat régional de Hambourg (nord) avec une.

La police a essentiellement saisi lors de cette vaste action des smartphones et ordinateurs portables ainsi que divers écrits, a précisé le ministère.

Le 2 novembre, l’Allemagne avait interdit les activités sur son sol liées au Hamas, en particulier celles de Samidoun, réseau qui affirme soutenir les prisonniers palestiniens et avait notamment distribué des pâtisseries à Berlin pour célébrer « la victoire de la résistance » après l’attaque du 7 octobre contre Israël.

Le Hamas – considéré officiellement depuis 2003 par l’UE comme une organisation « terroriste »- compte, d’après les chiffres officiels, quelque 450 membres en Allemagne.

« Les opérations menées jeudi montrent que nous poursuivons notre action contre les islamistes radicaux. En interdisant le Hamas et Samidoun en Allemagne, nous avons envoyé le signal clair que nous ne tolérons aucune apologie ou soutien de la terreur barbare du Hamas contre Israël », a déclaré la ministre allemande de l’Intérieur, Nancy Faeser, dans le communiqué.

« Les islamistes et les antisémites ne doivent se sentir en sécurité nulle part », a-t-elle ajouté, indiquant « suivre de près les milieux islamistes ».

Jusqu’à présent, « il n’y a pas eu d’actions violentes du Hamas en Allemagne », explique le ministère de l’Intérieur dans son communiqué. Ses activités vont « des manifestations de sympathie et des activités de propagande aux activités de financement ou de collecte de dons » pour « renforcer l’organisation centrale à l’étranger ».

« Les membres et les partisans du Hamas en Allemagne s’emploient en outre à influencer le discours politique et social en Allemagne dans le sens du Hamas », d’après le ministère.

De son côté, le réseau Samidoun « prône l’utilisation de la violence comme moyen de faire valoir des intérêts politiques et nie le droit d’Israël à exister », ajoute le communiqué. D’après le ministère, le réseau a fait l’apologie de la stratégie de la terreur utilisée par le Hamas.

Les interdictions des activités du Hamas et de Samidoun en Allemagne étaient intervenues après l’attaque du 7 octobre, au cours de laquelle 3 000 terroristes du Hamas ont fait irruption en Israël par voie terrestre, aérienne et maritime et ont tué environ 1 200 personnes et pris en otages environ 240 personnes toujours retenues captives dans la bande de Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.