Allemagne : une adolescente condamnée pour une agression au nom de l’EI
Rechercher

Allemagne : une adolescente condamnée pour une agression au nom de l’EI

Safia S. avait poignardé en février 2016 à Hanovre un policier au cou et disait agi "pour le compte" de l'EI ; le groupe djihadiste n'a jamais revendiqué cette attaque

Drapeau de l'Allemagne (Crédit : domaine public)
Drapeau de l'Allemagne (Crédit : domaine public)

La plus haute instance judiciaire allemande a confirmé jeudi une peine de prison contre une adolescente germano-marocaine ayant grièvement blessé un policier avec un couteau, jugeant qu’elle avait bien agi au nom du groupe Etat islamique.

Safia S., qui avait poignardé en février 2016 à Hanovre un policier au cou, a agi « pour le compte » de l’EI et « s’est entendue sur l’acte concret » avec le groupe djihadiste, a indiqué dans son jugement la Cour fédérale de justice.

Condamnée en janvier 2017 à six ans de prison ferme pour « tentative de meurtre, coups et blessures et soutien à une organisation terroriste étrangère », la jeune fille avait saisi en appel la Cour, contestant le fait d’avoir agi au nom de l’EI.

Le groupe djihadiste n’a jamais revendiqué cette attaque.

Les faits se sont produits en février 2016. Alors âgée de 16 ans, elle avait poignardé au cou un policier dans la gare de Hanovre, lors d’un contrôle d’identité.

Avant les faits, Safia S. était déjà connue de la police. Celle-ci l’avait interrogée après que sa mère fut allée la chercher à Istanbul en janvier 2016 alors qu’elle tentait de rejoindre les jihadistes de l’EI en Syrie.

Dans son téléphone, la police a retrouvé après l’agression contre le policier des instructions en arabe pour commettre une « attaque martyre ».

Son téléphone contenait également un message dans lequel elle se réjouissait des attaques de Paris du 13 novembre 2015. C’est « le plus beau jour de ma vie, qu’Allah bénisse nos lions qui étaient en action hier à Paris », écrivait-elle.

Et dès 2008, âgée de sept ou huit ans, elle apparaissait dans une vidéo en ligne d’un prédicateur salafiste connu en Allemagne, Pierre Vogel. Mais c’est en novembre 2015 qu’elle aurait fait allégeance à l’EI.

L’Allemagne a été la cible de plusieurs attaques revendiquées par l’EI, dont la plus meurtrière a été celle commise avec un camion bélier sur un marché de Noël de Berlin (12 morts), le 19 décembre 2016.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...