Rechercher

Ankara: « Israël doit cesser immédiatement ces attaques contre le peuple de Gaza »

Des centaines de tirs de roquettes palestiniennes ont touché des villes du sud d'Israël et l'armée a mené des frappes de représailles contre des positions du Hamas

Une photo prise le 12 novembre 2018 montre une boule de feu au-dessus du bâtiment abritant la chaîne de télévision du Hamas al-Aqsa TV dans la ville de Gaza pendant une frappe aérienne israélienne. (Bashar TALEB / AFP)
Une photo prise le 12 novembre 2018 montre une boule de feu au-dessus du bâtiment abritant la chaîne de télévision du Hamas al-Aqsa TV dans la ville de Gaza pendant une frappe aérienne israélienne. (Bashar TALEB / AFP)

La Turquie a exhorté mardi Israël à « cesser immédiatement » ses frappes contre la bande de Gaza, appelant la communauté internationale à « passer à l’action » alors que l’escalade des tensions fait craindre une nouvelle guerre.

« Israël doit cesser immédiatement ces attaques contre le peuple de Gaza », a déclaré le porte-parole de la présidence Ibrahim Kalin, cité par l’agence de presse étatique turque Anadolu.

« La communauté internationale, qui reste silencieuse devant les attaques d’Israël, doit prendre ses responsabilités et passer à l’action », a-t-il ajouté.

La bande de Gaza et Israël sont en proie depuis lundi à la plus sévère confrontation depuis la guerre de 2014, avec au moins 400 tirs de roquettes et d’obus de mortiers tirées depuis l’enclave sur Israël et des dizaines de frappes en guise de représailles israéliennes contre des positions armées des groupes terroristes palestiniens.

Une maison frappée par une roquette tirée depuis la bande de Gaza dans la ville d’Ashkelon, au sud d’Israël, le 13 novembre 2018 (Hadas Parush/Flash90)

Cette escalade, déclenchée par une incursion secrète des forces spéciales israéliennes qui a mal tourné dimanche, est survenue après des mois de tensions qui font redouter une quatrième guerre en dix ans entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas qui gouverne sans partage la bande de Gaza.

Soutien indéfectible du groupe terroriste palestinien du Hamas, Ankara se permet de critiquer très régulièrement la politique israélienne, en dépit d’un dégel des relations entre la Turquie et Israël en 2016 après plusieurs années de crise diplomatique.

A LIRE : Plusieurs pays condamnent les tirs de roquettes du Hamas contre Israël

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...