Antisémitisme : une série d’attaques visant les Juifs mine Brooklyn
Rechercher

Antisémitisme : une série d’attaques visant les Juifs mine Brooklyn

La police de New York a lancé des enquêtes et renforcé sa présence dans le quartier de Crown Heights après plusieurs agressions gratuites de résidents juifs

Illustration : deux Juifs orthodoxes à Brooklyn, dans le quartier de Crown Heights, le 21 mars 2012. (Crédit : Serge Attal/Flash90)
Illustration : deux Juifs orthodoxes à Brooklyn, dans le quartier de Crown Heights, le 21 mars 2012. (Crédit : Serge Attal/Flash90)

La police new-yorkaise enquête sur deux cas d’agression distincts ayant ciblé des hommes juifs dans le quartier de Crown Heights de Brooklyn.

D’après certains médias locaux, un Juif orthodoxe de 51 ans a été violemment agressé mercredi vers 1 h 00 du matin par trois hommes. D’après la police, les hommes sont allés à la rencontre de leur victime dans sur President Street avant de lui asséner des coups de poing au visage et au corps.

Moins d’une heure plus tôt, c’est un jeune orthodoxe de 22 ans qui était agressé par trois hommes à moins d’une rue de là, a rapporté la police.

« Ils ne m’ont rien dit du tout, » indique la première victime, qui s’est fait appeler Mendel, au New York Post. « En un éclair, je me suis retrouvé par terre — ma kippa et mes lunettes quelque part dans le caniveau. »

Il ajoute également que ses agresseurs n’ont pas tenté de lui voler son portefeuille.

« Il s’agissait juste d’une agression haineuse et antisémite, » affirme-t-il. « Je suppose que c’est parce que je suis facilement identifiable comme Juif. »

La police new-yorkaise pense que les deux cas sont liés et a procédé à deux arrestations pour l’instant.

Navar Walters, 18 ans, et Teshon Bannister, âgé de 20 ans, auraient ainsi été inculpés d’agression à caractère raciste.

Un troisième suspect est toujours en liberté.

La Ligue anti-diffamation américaine (ADL) propose une récompense de 5 000 dollars à quiconque partagera des informations permettant une arrestation et une condamnation.

« Nous sommes écœurés par cette épouvantable violence et de plus en plus alarmés par la montée des tensions dans la communauté [juive] à la suite d’incidents similaires », a déclaré Evan R. Bernstein, directeur régional de la Ligue anti-diffamation à New-York. « Ces crimes sont inacceptables et doivent cesser. »

Violente agression antisémite dans le quartier Crown Heights de Brooklyn, à New York, le 23 avril 2018 (Capture d’écran : YouTube)

Motti Seligson, directeur des médias pour le mouvement hassidique Habad estime qu’après ces récentes agressions, il était « temps d’ouvrir un débat sérieux et probablement désagréable sur le visage de l’antisémitisme aux Etats-Unis ».

« Cela s’est produit hier soir dans le quartier de Crown Heights, pas à Charlottesville ni par des suprématistes blancs, » a rappelé Seligson dans une publication Instagram. « Il semble qu’ils n’aient rien volé, juste brutalisé un homme, une agression clairement préméditée. »

Ce quartier a été le théâtre de plusieurs attaques visant des Juifs facilement identifiables comme tels récemment.

La semaine dernière, deux résidents ont subi une violente agression par un groupe d’adolescents dans l’avenue Kingston.

La police a déployé des patrouilles supplémentaires, à la fois à pied et en voiture, dans le quartier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...