Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

Après avoir été blessé par balle, un candidat à la mairie de Nazareth se retire

Selon Raam, la décision de Musab Dukhan souligne la "situation dangereuse" dans cette ville particulièrement touchée par la propagation de la criminalité en lien avec la politique locale

Musab Dukhan s'exprimant dans une interview accordée au site d'information Panet. (Crédit : Capture d'écran Panet ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Musab Dukhan s'exprimant dans une interview accordée au site d'information Panet. (Crédit : Capture d'écran Panet ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Un candidat à la mairie de Nazareth a décidé samedi de se retirer de la course du mois prochain, quelques semaines après avoir été blessé par balle dans cette ville du nord du pays.

Musab Dukhan, son frère et son cousin ont été blessés légèrement par balle au moment de l’attaque survenue le 28 août à Nazareth.

Cette fusillade s’inscrit dans le cadre d’une vague lancinante de crimes violents au sein des communautés arabes israéliennes, une vague qui semble s’infiltrer de plus en plus dans la politique municipale, en particulier à Nazareth.

L’agence de sécurité intérieure du Shin Bet avait annoncé la semaine dernière que trois personnes avaient été arrêtées à la suite de cette fusillade.

Dukhan a confirmé sa décision à Panet, un site d’information en langue arabe, en disant qu’il ferait bientôt une annonce officielle.

Membre du conseil municipal, Dukhan avait prévu de défier le maire sortant Ali Salam, lors des prochaines élections municipales qui se dérouleront le 31 octobre.

Des sources politiques ont déclaré au site d’information Ynet que sa décision de se retirer de la course à la mairie était due aux menaces qui pesaient sur sa vie. Il avait également été pris pour cible en juillet lorsque des coups de feu ont été tirés en direction de son domicile, bien que personne n’ait été blessé dans cette affaire.

« Les tirs sur Dukhan ont franchi toutes les lignes rouges », ont déclaré des sources anonymes.

« Cela montre à quel point les criminels sont impliqués dans les élections et veulent éliminer tous ceux qui s’opposent à eux », ont-elles ajouté, tout en critiquant le gouvernement pour sa réponse à la violence criminelle dans les villes arabes.

La scène d’une fusillade, à Nazareth, le 28 août 2023. (Crédit : Capture d’écran X/Twitter ; utilisée conformément à l’article 27a de la loi sur les droits d’auteur)

Le parti islamiste Raam a déclaré que la décision de Dukhan soulignait « la situation dangereuse » à Nazareth et a exhorté les électeurs à se rendre en masse aux urnes.

« Chaque citoyen de Nazareth ressent aujourd’hui un manque de sécurité pour sa vie, pour l’avenir de ses enfants et pour l’avenir de Nazareth et de ses jeunes », a déclaré le parti, selon le site d’information Walla.

Outre l’assassinat de Dukhan, il y a récemment eu d’autres cas de violence politique à Nazareth, la plus grande ville arabe d’Israël, notamment l’arrestation au debut du mois de deux personnes soupçonnées d’avoir menacé Salam et l’assassinat le mois dernier du fils de l’adjoint au maire Muhammad Awaisy. Un autre fils du maire-adjoint avait été tué en mars.

Selon The Abraham Initiatives, une organisation à but non lucratif qui recense les crimes violents dans la communauté arabe, 174 membres de la communauté arabe d’Israël ont été tués depuis le début de l’année, principalement dans des fusillades, liée en grande partie au crime organisé. Ce chiffre représente plus du double des 77 personnes tuées dans la communauté à la même époque l’année dernière.

Une vague de crimes violents a submergé la communauté arabe ces dernières années. Les autorités ont blâmé l’essor du crime organisé et la prolifération des armes, tandis que d’autres ont pointé du doigt l’incapacité des communautés à coopérer avec les forces de l’ordre pour éradiquer les criminels.

De nombreux dirigeants de la communauté imputent la vague de crimes à la police qui, selon eux, n’a pas réussi à sévir contre les puissantes organisations criminelles et a largement ignoré la violence. Ils pointent également du doigt des décennies de négligence et de discrimination de la part des services gouvernementaux comme étant la cause première du problème.

Les autorités ont blâmé l’essor du crime organisé et la prolifération des armes, tandis que certains ont pointé du doigt l’incapacité des communautés à coopérer avec les forces de l’ordre pour éradiquer les criminels.

Jeudi, le contrôleur de l’État, Matanyahu Englman, a qualifié la hausse de la criminalité « d’échec retentissant des gouvernements israéliens ». Il a déclaré que son bureau commencerait à rédiger un nouveau rapport sur la question, en se concentrant sur la réponse globale du gouvernement à la criminalité dans les localités arabes, notamment la coopération interministérielle et la mise en œuvre de plans pour traiter la question. Le rapport examinera également les actions du gouvernement contre le crime organisé, « la réponse systémique » aux armes à feu illégales et les efforts déployés pour lutter contre la « criminalité économique ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.