Rechercher

Arrestation du chef de la « mafia russe » en Israël

Selon la police, Michael Tansky, qui a été arrêté avec 16 autres individus, cherchait à contrôler Ashdod et Ashkelon par le racket des commerçants et des résidents

Michael Transky, à droite, à la Cour des magistrats d'Ashkelon, le 20 septembre 2021. (Capture d'écran :/YouTube)
Michael Transky, à droite, à la Cour des magistrats d'Ashkelon, le 20 septembre 2021. (Capture d'écran :/YouTube)

La police a annoncé lundi l’arrestation du chef de la dite « mafia russe » dans le nord d’Israël. C’est un proche du truand, devenu informateur, qui aurait aidé à l’appréhender.

Michael Tansky a été arrêté aux côtés de 16 autres membres de son organisation criminelle, basée dans le nord d’Israël.

L’homme de 38 ans est ensuite apparu devant la cour des magistrats d’Ashkelon, où son placement en détention a été prolongé de neuf jours.

La police a fait savoir dans un communiqué que cette opération avait duré environ trois mois, après que les agents sont parvenus à faire d’un proche de Tansky un informateur. Ce dernier a incriminé son chef et seize autres membres originaires d’Ashdod, de Ramlé et de plusieurs villages bédouins dans le sud. L’informateur était connu des services de police par le nom de code « Nikita ». Ancien condamné, il lui a été proposé de pouvoir s’extraire du milieu criminel en échange de son aide pour faire tomber Tansky.

L’informateur a été impliqué dans un certain nombre de ventes d’armes et de stupéfiants qui ont été organisées pour prouver la culpabilité de Tansky et des autres suspects, a poursuivi la police, qui a précisé que l’opération avait eu pour objectif de faire tomber l’une des organisations criminelles les plus influentes du pays.

Le crime le plus grave dont est accusé Tansky est l’enlèvement d’une jeune femme liée à son groupe mafieux. Tansky aurait ainsi kidnappé la jeune fille en la menaçant d’une arme et a demandé à sa famille un demi-million de shekels de rançon. Quand la police a perquisitionné les habitations de Tansky et de ses associés, ils ont découvert des armes illégales, des munitions et de la drogue – notamment des amphétamines et de la marijuana en grande quantité.

« Michael Tansky est l’un des criminels les plus dangereux et les plus violents en Israël, il a fondé une mafia russe… et il est impliqué dans des rackets et dans un grave trafic de drogues à hauteur de millions de shekels », a commenté un responsable de la police auprès de la Douzième chaîne sous couvert d’anonymat.

« Tansky ignorait que l’homme qui était le plus proche de lui était notre agent sous couverture, qui travaillait à nos côtés et qui nous transmettait des informations, 24 heures sur 24, sur ce qui se passait dans son organisation… Il s’est montré suffisant, arrogant et il n’a pas compris que nous savions tout », s’est enorgueilli ce responsable.

L’agent a expliqué que Tansky voulait prendre « le contrôle » des villes d’Ashdod et d’Ashkelon, dans le sud du pays, où domine un gang rival dirigé par le criminel Benny Shlomo qui a récemment été remis en liberté.

Tansky et ses proches ont terrorisé la ville, ces dernières années, en se livrant à des dizaines de tentatives d’assassinat, à des coups de feu et à des tirs de grenades. Ils rackettaient les commerces et les résidents du sud côtier du pays à hauteur de millions de shekels, a noté la Douzième chaîne.

L’avocat Ido Porat, qui représente Tansky aux côtés de quatre autres suspects qui ont été appréhendés, a déclaré que ses clients étaient « sous le choc » de ces arrestations et qu’ils n’avaient « aucune idée » de la raison pour laquelle ils avaient été appréhendés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...