Australie : La police encercle une synagogue pour violation du confinement
Rechercher

Australie : La police encercle une synagogue pour violation du confinement

Un groupe de Juifs orthodoxes refuse de quitter le lieu de culte situé à Melbourne, où ils célèbreraient Rosh HaShana en violation des directives contre la pandémie

La police australienne devant une synagogue de Melbourne où des fidèles organiseraient un office de Rosh HaShana en violation des directives locales contre la pandémie, le 7 septembre 2021. (Capture d'écran : Twitter)
La police australienne devant une synagogue de Melbourne où des fidèles organiseraient un office de Rosh HaShana en violation des directives locales contre la pandémie, le 7 septembre 2021. (Capture d'écran : Twitter)

La police australienne a encerclé ce mardi une synagogue de Melbourne où un groupe de Juifs orthodoxes organiserait un office de Rosh HaShana en violation apparente des directives locales de confinement.

Selon la presse locale, une centaine de fidèles se sont rassemblés à l’intérieur de la synagogue et refusent d’en sortir.

La police est positionnée devant la synagogue depuis tôt ce mardi matin, après avoir reçu des appels avertissant d’un rassemblement de masse présumé organisé en violation des restrictions.

Une source policière a déclaré au journal The Age qu’il était peu probable que les policiers pénètrent de force dans la synagogue et attendraient plutôt que les fidèles en sortent.

Il reste indéterminé si la police prévoie d’arrêter ou de prendre des mesures contre les fidèles, bien qu’ils pourraient se voir imposer de lourdes amendes.

L’État de Victoria, où est situé Melbourne, a mis en place des ordonnances strictes de confinement à domicile, interdisant aux résidents d’organiser des rassemblements ou de quitter leur domicile chaque nuit pendant le couvre-feu, entre autres mesures d’ampleur.

« Je comprends que cela a été une année très difficile pour beaucoup de gens qui ne peuvent pas faire ce qu’ils veulent », a déclaré le préfet du Victoria, Daniel Andrews. « Mais si nous ne suivons pas ces règles, nous devrons tous attendre plus longtemps pour faire ce que nous voulons. C’est pourquoi les règles s’appliquent à tout le monde. »

Il a également noté que les dirigeants juifs avaient déjà condamné les violations de confinement.

Le Jewish Community Council of Victoria a publié la semaine dernière une vidéo exhortant les Juifs de la région à respecter les restrictions et à célébrer le nouvel an juif chez eux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...