Israël en guerre - Jour 138

Rechercher

Aux Grammys, Montana Tucker rend hommage aux otages du Hamas avec un ruban jaune

Le PDG de la Recording Academy, Harvey Mason Jr., commémore les 360 victimes massacrées à la rave Nova le 7 octobre : "La musique doit être notre espace sécurisé"

La chanteuse américaine Montana Tucker arrive à la 66e cérémonie des Grammy Awards au Crypto.com Arena de Los Angeles, le 4 février 2024. (Crédit : Robyn Beck/AFP)
La chanteuse américaine Montana Tucker arrive à la 66e cérémonie des Grammy Awards au Crypto.com Arena de Los Angeles, le 4 février 2024. (Crédit : Robyn Beck/AFP)

JTA – La chanteuse et influenceuse sur les réseaux sociaux Montana Tucker, qui s’était rendue en Israël pour témoigner des atrocités après l’attaque terroriste meurtrière du Hamas le 7 octobre, a foulé le tapis rouge des Grammy Awards dimanche soir dans une robe destinée à attirer l’attention sur les Israéliens toujours retenus en otage dans la bande de Gaza.

La robe de Tucker était ornée d’un large ruban jaune en son centre, en hommage aux 253 otages capturés par le Hamas le 7 octobre, dont 132 sont toujours à Gaza, mais pas tous en vie.

Tucker, qui est juive, s’est rendue en Israël au mois de décembre, ainsi que plusieurs autres influenceurs, et y a organisé un flash mob avec un survivant du massacre de la rave-party Supernova, au cours duquel quelque 360 personnes ont été assassinées.

En plus de son ruban jaune, Tucker portait également un collier orné d’une étoile de David en argent.

Le PDG de la Recording Academy, Harvey Mason Jr, a également rendu hommage aux victimes du massacre du festival de musique lors de la cérémonie de remise des prix, répondant ainsi à l’appel lancé la semaine dernière par le PDG de l’American Jewish Committee (AJC).

« La musique devrait être notre espace sécurisé. Lorsque cet espace est violé, cela nous frappe au plus profond de nous-mêmes », a affirmé Mason depuis le podium de la cérémonie de remise des prix, qui s’est déroulée à la Crypto.com Arena de Los Angeles.

Il a énuméré une série d’attaques meurtrières perpétrées lors de concerts et de festivals de musique. « Nous l’avons ressenti au Bataclan à Paris. Nous l’avons ressenti au Manchester Arena en Angleterre. Nous l’avons ressenti au festival de musique Route 91 Harvest à Las Vegas. Et le 7 octobre, nous l’avons ressenti une fois de plus lorsque nous avons appris la nouvelle tragique du Supernova Music Festival for Love, où plus de 360 fans de musique ont perdu la vie et 40 autres ont été kidnappés ».

Le PDG de la Recording Academy, le producteur et compositeur américain Harvey Mason Jr., s’exprime sur scène lors de la 66e cérémonie de pré-télédiffusion des Grammy Awards au Crypto.com Arena à Los Angeles, le 4 février 2024. (Crédit : Valerie Macon/AFP)

Depuis, plusieurs survivants de l’événement, un festival de transe organisé dans un kibboutz à cinq kilomètres de la frontière de Gaza, où le Hamas s’est livré à des actes de violence extrême pendant des heures, ont comparé leur expérience à la Shoah.

« Ce jour-là et tous les jours tragiques qui ont suivi ont été terribles à supporter pour le monde entier, qui pleure la perte de toutes vies innocentes », a conclu Mason.

Dans ses remarques, ni Israël, ni Gaza, ni le Hamas n’ont été explicitement mentionnés, mais le thème de la guerre qui fait rage depuis quatre mois entre Israël et le groupe terroriste a été évoqué à plusieurs reprises au cours de la cérémonie, et certains des participants ont été retardés par des manifestations pro-palestiniennes qui bloquaient l’accès à l’événement.

La chanteuse Annie Lennox a appelé à un cessez-le-feu dans un hommage à Sinead O’Connor, la chanteuse irlandaise décédée l’année dernière.

« Les artistes pour le cessez-le-feu ! La paix dans le monde ! » a crié Lennox pendant sa prestation. L’interprète écossaise de « Sweet Dreams » fait partie des centaines d’artistes qui ont adressé une pétition au président américain Joe Biden en décembre en faveur d’un cessez-le-feu immédiat de la guerre par laquelle Israël s’est engagé à éliminer le Hamas et à mettre fin au règne du groupe terroriste sur la bande de Gaza, qui dure depuis 16 ans.

Annie Lennox rend hommage à Sinead O’Connor lors de la 66e édition des Grammy Awards, le dimanche 4 février 2024, à Los Angeles. (Crédit : Chris Pizzello/AP)

Cette cérémonie a eu lieu un mois après celle des Golden Globes, au cours de laquelle certains participants avaient arboré des rubans jaunes, à la suite d’une campagne de sensibilisation menée par des familles d’otages.

Le mouvement des otages n’a fait aucune pression publique pour que des manifestations de soutien soient organisées aux Grammys, mais le PDG de l’AJC, Ted Deutch, l’avait fait en exhortant la Recording Academy à attirer l’attention sur les victimes de Nova. Il a remercié l’académie pour l’hommage de Mason dans un communiqué.

« Alors que nos cœurs continuent de souffrir pour ceux qui ont perdu la vie, nous sommes réconfortés par l’hommage émouvant de ce soir », a affirmé Deutch. « La musique peut être une formidable source de guérison ».

La demande de Deutch n’est pas la seule à avoir été adressée à la Recording Academy au nom des Juifs cette année. Plusieurs artistes juifs ont en effet demandé à l’Académie de créer une nouvelle catégorie pour récompenser la meilleure musique juive, à l’instar de celle qui existe pour la musique chrétienne.

Les grands gagnants de la soirée étaient Taylor Swift et le trio pop Boygenius, mais le producteur juif Jack Antonoff – qui portait un collier avec une étoile de David lors d’une autre cérémonie de remise de prix – a remporté le prix du meilleur du producteur de l’année. Noah Kahan, un auteur-compositeur-interprète juif qui s’est fait connaître sur TikTok, a été nommé dans la catégorie « Meilleur nouvel artiste », mais n’a pas été récompensé.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.