Israël en guerre - Jour 263

Rechercher

Les célébrités venues en Israël pour « témoigner » des atrocités du Hamas

Jerry Seinfeld, Scooter Braun ou encore Debra Messing sont venus constater de visu les dégâts des massacres du 7 octobre, rencontrer des survivants et des parents d’otages

Des célébrités et des personnalités influentes telles que Jerry Seinfeld, Debra Messing, Montana Tucker, Scooter Braun, Michael Rapaport, Caroline D'Amore, Gregg Sulkin et Emily Austin se sont rendues en Israël pour rencontrer les familles des otages et visiter les sites des massacres du 7 octobre (Crédit : Screenshots/Instagram, design by Jackie Hajdenberg/JTA)
Des célébrités et des personnalités influentes telles que Jerry Seinfeld, Debra Messing, Montana Tucker, Scooter Braun, Michael Rapaport, Caroline D'Amore, Gregg Sulkin et Emily Austin se sont rendues en Israël pour rencontrer les familles des otages et visiter les sites des massacres du 7 octobre (Crédit : Screenshots/Instagram, design by Jackie Hajdenberg/JTA)

JTA – Dans les mois qui ont suivi l’attaque terroriste meurtrière du Hamas contre Israël le 7 octobre, de nombreuses personnalités se sont rendues en Israël pour témoigner de ce qui s’y est passé.

Des dignitaires étrangers, des rabbins de la diaspora et des chefs d’entreprise ont visité des kibboutzim ravagés, rencontré des familles d’otages et participé au grand mouvement d’entraide bénévole du pays.

Aujourd’hui, ce sont les influenceurs qui se manifestent.

Depuis une semaine, nombre d’acteurs, de comédiens, de directeurs musicaux et de personnalités des réseaux sociaux, Juifs ou non, sont allés en Israël et ont fait part de leur expérience à leurs millions de fans et de followers sur Instagram et sur TikTok.

Ces voyages s’inscrivent dans le cadre d’un effort plus large visant à faire venir en Israël des personnalités de premier plan afin qu’elles puissent constater de visu les ravages causés par le Hamas lors de l’assaut de groupe terroriste durant lequel 3 000 terroristes ont franchi la frontière israélienne depuis la bande de Gaza pour massacrer près de 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et en kidnapper au moins 240, qu’ils ont pris en otage dans la bande de Gaza.

Le mois dernier, James Maslow, l’une des vedettes du groupe et de l’émission de télévision « Big Time Rush » de Nickelodeon, s’est rendu en Israël dans le cadre d’un voyage similaire subventionné pour les célébrités et les influenceurs. Les organisateurs de ce voyage ont récemment fait savoir sur LinkedIn qu’ils étaient à la recherche d’autres participants pour un voyage similaire au mois de décembre.

Voici des aperçus des visites de quelques-uns des plus grands noms sur les réseaux en Israël en ce moment.

Montana Tucker

La chanteuse et influenceuse juive Montana Tucker est arrivée en Israël à la fin de la semaine dernière et a visité Kfar Aza, l’un des kibboutzim les plus durement touchés lors des massacres du 7 octobre. Elle a rencontré des représentants de Zaka, une organisation orthodoxe de premiers secours qui a recueilli et documenté une grande partie des preuves des massacres et des violences du 7 octobre. Elle les a appelés les « super-héros » dans une story Instagram qu’elle a partagée lundi.

« Le travail qu’ils accomplissent est sans pareil », a indiqué Tucker. « Ils ont dû aller chercher tous les corps/parties de corps après les massacres. Ce qu’ils ont vu… personne ne devrait jamais voir cela dans sa vie. »

« Je ne pourrai jamais comprendre comment des êtres humains peuvent faire cela à d’autres êtres humains », a-t-elle ajouté.

Tucker, qui cumule plus de 12 millions de followers sur TikTok et Instagram, est connue pour ses vidéos de danse. Au début de l’année, elle a réalisé un court documentaire sur la visite de sa famille au camp de concentration d’Auschwitz en 2022. Depuis lors, elle utilise sa plateforme pour promouvoir la sensibilisation à la Shoah et a même interviewé le deuxième gentilhomme américain Doug Emhoff en mars sur la visite qu’il a effectuée à Auschwitz. Tucker a également assisté à la session spéciale des Nations unies (ONU) sur les agressions sexuelles commises à l’encontre des Israéliens et a chanté l’Hatikva, l’hymne national israélien, à la fin de la session.

Lors de son séjour en Israël, elle a participé à une flash mob avec Noam Ben David, l’un des survivants de la rave Supernova, qui se déplace aujourd’hui en fauteuil roulant.

Jerry Seinfeld

L’humoriste juif Jerry Seinfeld et sa famille sont arrivés en Israël lundi et ont rencontré les familles des otages israéliens détenus à Gaza ainsi que des otages récemment libérés.

Dans une publication partagée sur Instagram par le Forum des familles des otages et des disparus, l’organisation représentant les personnes enlevées à Gaza, l’humoriste a été photographié portant la plaque militaire « Bring them home now » (Ramenez-les à la maison maintenant) devenue le slogan du mouvement.

L’humoriste Jerry Seinfeld au siège du Forum des familles d’otages et de disparus à Tel Aviv, le 18 décembre 2023 (Crédit : autorisation)

« Leur émotion face aux témoignages et aux expériences des familles et des otages libérés était évidente », peut-on lire dans la publication sur la visite de la famille Seinfeld aux familles d’otages.

« Nous remercions la famille Seinfeld pour sa visite émouvante au QG des familles et pour son soutien indéfectible aux familles d’otages. Nous sommes convaincus que leur soutien contribuera de manière significative à notre mission commune d’obtenir le retour immédiat et en toute sécurité de tous les otages ».

Caroline D’Amore

Caroline D’Amore, mannequin, actrice, DJ et star de la télé-réalité, a atterri en Israël le 13 décembre. Elle compte plus de 120 000 followers sur Instagram et a annoncé sur la plateforme de réseaux sociaux la semaine dernière qu’elle se rendait en Israël « au lieu d’essayer de faire le tri parmi les commentaires, les articles de presse et la propagande BS. »

Le 14 décembre, D’Amore, qui n’est pas juive, s’est rendue sur le site de la rave Supernova, où, dit-elle, elle s’est immédiatement mise à pleurer. Elle y a rencontré la famille de l’une des victimes du massacre.

« Attaquer des festivaliers innocents n’est pas se battre pour la liberté. C’est de la lâcheté, de la cruauté et le mal à l’état pur. Toute personne qui célèbre ça est perdue et a sérieusement besoin d’aide », a-t-elle écrit.

« Vous avez perdu votre humanité. Quiconque affirme qu’il s’agit de résistance à l’oppresseur est une âme vraiment perdue », a-t-elle ajouté. « Venez ici. Rencontrez ces familles. Mettez-vous à leur place. »

Caroline D’Amore assiste au 30e gala annuel Race To Erase MS au Fairmont Century Plaza le 2 juin 2023 à Los Angeles, Californie. (Crédit : Frazer Harrison / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)

Au départ, moins de deux semaines après le massacre, d’Amore s’est mise à partager des publications sur les atrocités du 7 octobre. Depuis lors, une grande partie de son contenu a pivoté pour attirer l’attention sur les otages. Ses publications ont suscité de nombreuses critiques à la fois dans les commentaires et de la part des personnes qui partagent ses vidéos sur d’autres plateformes, avec des allégations de « suprématie blanche », de « mensonges, propagande et crimes de guerre sionistes » et des questions sur la raison pour laquelle elle n’a pas abordé la crise humanitaire à Gaza.

« Le 7 octobre n’était pas un combat pour la liberté », écrit-elle dans la publication sur le site du festival Nova. « Il s’agissait d’un groupe de terroristes dont l’objectif était de tuer le plus grand nombre possible de Juifs innocents afin de pouvoir appeler leurs parents à la maison et les rendre fiers. Telle est la vérité. Telle est la terrifiante vérité de ce qui s’est passé le 7 octobre ».

Debra Messing

L’actrice et comédienne Debra Messing, qui a fait une apparition au rassemblement pour Israël à Washington et à la session spéciale des Nations unies sur les agressions sexuelles contre les Israéliens, s’est rendue en Israël pour la première fois cette semaine. Elle s’est également rendue à Gaza avec les troupes de Tsahal, en compagnie de l’écrivain et comédien Lee Kern. (Kern est connu pour avoir coproduit et écrit « Who is America », la série de documentaires politiques humoristiques avec Sacha Baron Cohen).

Messing et Baron Cohen figuraient parmi les personnalités juives qui ont appelé les dirigeants de TikTok pour leur reprocher de ne pas lutter contre l’antisémitisme sur la plateforme vidéo.

Les acteurs Debra Messing et Brett Gelman rencontrent Noam Ben David (au centre) à l’hôpital de rééducation Loewenstein à Raanana, le 20 décembre 2023. (Crédit : Loewenstein Rehabilitation Hospital)

S’adressant au commentateur britannique conservateur Douglas Murray, Messing a déclaré : « Je voulais témoigner, je voulais remercier les troupes et je voulais voir ce qui s’est passé ici le 7 octobre, et j’aurais aimé que le monde entier puisse venir ici et le voir en personne, parce que rien ne peut transmettre l’ampleur de ce qui s’est passé ici. Mais je vais faire de mon mieux pour partager mon expérience avec tout le monde. C’est pour cela que je suis ici ».

Michael Rapaport

L’acteur et comédien Michael Rapaport, qui défend la cause israélienne depuis le début de la guerre et a pris la parole lors de la Marche pour Israël à Washington, est en Israël depuis une semaine. Il a rencontré des otages libérés et les familles de ceux qui sont en captivité et a visité les kibboutzim ravagés avec Montana Tucker.

La semaine dernière, l’humoriste juif est apparu dans « Eretz Nehederet« , l’émission humoristique de satire israélienne, dans un sketch moquant l’audience du Congrès sur l’antisémitisme dans les universités, en mode Harry Potter. (Ce sketch succédait à un autre, peu apprécié, sur le même sujet, présenté deux jours plus tôt dans le cadre de l’émission « Saturday Night Live« ).

Michael Rapaport sur un écran s’exprimant lors d’un rassemblement sur la Place des Otages, à Tel Aviv, le 16 décembre 2023. (Crédit : Capture d’écran de la vidéo X ; utilisée conformément à l’article 27a de la loi sur les droits d’auteur)

Devenu populaire pour ses prises de position en faveur de la libération des otages, son soutien à l’armée israélienne et sa dénonciation de l’antisémitisme, Rapaport s’est fait connaître pour son discours incendiaire à l’égard des Palestiniens, ainsi que pour ses publications au contenu violent lié à la guerre.

Scooter Braun

Le directeur musical Scooter Braun, ancien manager professionnel d’Ariana Grande, Justin Bieber, Demi Lovato, Kanye West et Taylor Swift – un différend sur les droits de propriété de sa propre musique a mis fin à son contrat avec cette dernière – a passé les deux derniers mois à attirer l’attention sur les otages et la montée de l’antisémitisme qui a accompagné la guerre à Gaza, en utilisant ses différents réseaux sociaux.

Lundi, Braun, qui est Juif, s’est rendu au kibboutz Beeri, près de la frontière de Gaza.

« Aujourd’hui… était… une… journée », a-t-il partagé sur Instagram. « Je suis profondément heureux d’être venu. Il ne s’agit pas d’un voyage politique. Il s’agit d’humanité et de soutien à ces innocents perdus le 7 octobre et aux otages toujours portés disparus. Ce que j’ai vu et ce dont j’ai été témoin aujourd’hui ne me quittera jamais. J’ai ressenti de la douleur pour toute la région. Je l’ai vue de mes propres yeux. J’ai vu la douleur, la tristesse et le chagrin tout en étant témoin de l’amour, de l’espoir et de la conviction. J’en suis ressortie à la fois ébranlé et renforcé. »

Scooter Braun arrive au 4e gala annuel d’hiver Wishing Well au Hollywood Palladium à Los Angeles, le 7 décembre 2016. (Crédit : Rich Fury/Invision/AP)

Emily Austin

La journaliste sportive juive et influenceuse sur les réseaux sociaux Emily Austin a décrit sa visite en Israël comme une « montagne russe émotionnelle ».

« Des larmes aux sourires en passant par les cris et tout ce qu’il y a entre les deux », a-t-elle écrit dans une publication Instagram vendredi. « Je suis reconnaissante d’être dans un pays rempli de gens si spéciaux, qui mettent leur vie en jeu chaque jour pour protéger leur existence. Je suis fière d’être israélienne, pour toujours et à jamais. »

Austin, tout comme Caroline D’Amore, a visité certains des kibboutzim qui ont été attaqués le 7 octobre, et a écrit dans une autre publication que « les photos et les vidéos ne feront jamais justice pour dépeindre toutes les horreurs qui ont été commises ce jour-là. »

Emily Austin lors du 71e concours de Miss Univers, à la Nouvelle-Orléans, le 14 janvier 2023. (Autorisation)

Gregg Sulkin

Gregg Sulkin, acteur dans la série Marvel « The Runaways » et ancienne star de Disney Channel, est arrivé en Israël mardi matin et s’est entretenu avec les familles des otages. Il a également rencontré Moran Stela Yanai, une créatrice de bijoux de Beer Sheva qui avait été kidnappée à la rave Nova et qui a été libérée de captivité le 29 novembre.

« En revenant au mur Occidental, de nombreuses années après ma Bar Mitzvah, j’ai ressenti une profonde connexion avec mon héritage », a écrit l’acteur juif sur Instagram. « Alors que je me tiens ici, je me rappelle l’esprit durable et la résilience du peuple juif. À l’ombre de ces pierres anciennes, je pense à nos prières éternelles pour la paix. Je suis fier de mes racines, humble face à notre histoire et engagé pour un avenir où la paix règne en maître. »

L’acteur juif britannique Gregg Sulkin a partagé une photo d’une plaque de chien d’otage et d’un emoji du drapeau israélien lors de sa visite en Israël le 19 décembre 2023. (Crédit : Capture d’écran/Instagram Stories via JTA)

Il a également partagé une photo des plaques militaires en hommage aux otages, qu’il porte pour manifester son soutien à la libération des captifs, ainsi qu’un emoji du drapeau israélien.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.