Bennett : Beaucoup de ces incendies sont du « terrorisme dans tous les sens du mot »
Rechercher

Bennett : Beaucoup de ces incendies sont du « terrorisme dans tous les sens du mot »

Le député arabe Ayman Odeh affirme que les incendiaires sont les "ennemis de tous" et exhorte Bennett à ne pas attiser la haine

Naftali Bennett prenant la parole à la Knesset, le 28 mars 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Naftali Bennett prenant la parole à la Knesset, le 28 mars 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le leader du parti HaBayit HaYehdi Naftali Bennett a affirmé jeudi que plusieurs des incendies qui se sont déclarés dans de nombreux endroits à travers Israël étaient des incendies criminels et les a qualifiés de « terrorisme dans tous les sens du terme ».

Le chef de la police israélienne, Roni Alsheich, a déclaré jeudi après-midi qu’il y avait « des cas d’incendie criminel et beaucoup de cas qui ne sont pas des incendies criminels …. Il est possible qu’il puisse y avoir une motivation nationaliste derrière certains cas d’incendie ».

Alsheich a ajouté que « certains suspects ont été arrêtés… Je ne pense pas que cela soit (des incendies criminels) organisés ».

Yona Yohav, le maire de Haïfa, où des dizaines de milliers de résidents ont été évacués de plusieurs quartiers pendant la journée de jeudi, a déclaré plus tôt qu’il était au courant des soupçons d’incendie criminel mais qu’il n’y avait aucune preuve définitive.

La Deuxième chaîne a déclaré que l’agence de sécurité Shin Bet et la police examinaient les incidents et que des « fauteurs de troubles » avaient clairement démarré des incendies de broussailles et que certains d’entre eux étaient le résultat d’une négligence, afin de provoquer des incendies supplémentaires.

Roni Alsheich, chef de la police israélienne, pendant une réunion de l'association du barreau israélienne, à Tel Aviv, le 30 août 2016. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Roni Alsheich, chef de la police israélienne, pendant une réunion de l’association du barreau israélienne, à Tel Aviv, le 30 août 2016. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Bennett a décrit les incendies comme « une vague importante d’incendie criminel… du terrorisme dans tous les sens du mot ».

Il a annoncé que les ministres se réuniraient bientôt pour faire le point sur la situation et que les auteurs de ces actes ressentiraient « le poids de la loi ».

Photo prise le 24 novembre 2016. On y voit un feu de forêt ravageant la ville portuaire de Haïfa. De nombreuses personnes ont été évacuées, mais selon des responsables, certaines personnes sont bloquées à l'intérieur. Les pompiers luttent contre ces incendies. (Crédits : AFP PHOTO / Jack GUEZ))
Photo prise le 24 novembre 2016. On y voit un feu de forêt ravageant la ville portuaire de Haïfa. De nombreuses personnes ont été évacuées, mais selon des responsables, certaines personnes sont bloquées à l’intérieur. Les pompiers luttent contre ces incendies. (Crédits : AFP PHOTO / Jack GUEZ))

Ayman Odeh, un député arabe, a exhorté toute personne responsable de l’incendie criminel à s’arrêter et affirmé qu’ils étaient « les ennemis de nous tous ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...