Bethléem : arrestation d’un Palestinien après le lancer d’un cocktail Molotov
Rechercher

Bethléem : arrestation d’un Palestinien après le lancer d’un cocktail Molotov

L'inidividu a été interpellé après une brève course-poursuite, dans le camp de réfugié al-Ayda ; l'indicent survient dans un contexte de recrudescence de la violence en Cijsordanie

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un juif ultra-orthodoxe près du carrefour devant l'entrée du Tombeau de Rachel, entouré de la barrière de séparation, à Bethléem, le 26 juin 2014. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Un juif ultra-orthodoxe près du carrefour devant l'entrée du Tombeau de Rachel, entouré de la barrière de séparation, à Bethléem, le 26 juin 2014. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

La police des frontières a arrêté un adolescent palestinien dimanche soir après qu’il a lancé un cocktail Molotov sur le site de pèlerinage du tombeau de Rachel, dans la ville de Bethléem, au centre de la Cisjordanie, a déclaré la police.

Le suspect, âgé de 17 ans, a été interpellé à l’issue d’une brève poursuite à pied, se cachant dans une épicerie dans le camp de réfugiés d’al-Ayda tout proche, selon la police.

L’attentat à la bombe incendiaire, qui n’a fait ni blessés ni dégâts, s’inscrit dans le contexte d’une recrudescence de la violence en Cisjordanie ces dernières semaines, notamment un attentat terroriste meurtrier au cours duquel une Franco-israélienne a été assassinée, de nombreux cas de Palestiniens jetant des pierres sur des voitures israéliennes et plusieurs attaques d’Israéliens contre des civils palestiniens et les forces de sécurité israéliennes.

La police a déclaré que les officiers ont vu le suspect, un résident d’al-Ayda, lancer le cocktail Molotov sur le site de la Tombe de Rachel, un complexe fortifié qui a été le théâtre d’attaques régulières de la part des Palestiniens au fil des ans.

« Les agents de la police des frontières de la région de Jérusalem ont mené une course-poursuite à pied après le suspect, qui s’est terminée par son arrestation dans le camp de réfugiés d’al-Ayda alors qu’il se cachait dans un magasin d’alimentation », a déclaré la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...