Boris Johnson veut partager Jérusalem entre Israël et un état palestinien
Rechercher

Boris Johnson veut partager Jérusalem entre Israël et un état palestinien

Le ministre britannique des Affaires étrangères britannique a réaffirmé que le statut de Jérusalem devrait être déterminé dans un accord entre Israéliens et Palestiniens

Boris Johnson, ministre des Affaires étrangères britannique, à sa sortie du 10 Downing Street, le 13 juillet 2016. (Crédit : Oli Scarff/AFP)
Boris Johnson, ministre des Affaires étrangères britannique, à sa sortie du 10 Downing Street, le 13 juillet 2016. (Crédit : Oli Scarff/AFP)

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, a déclaré que Jérusalem devrait être la « capitale partagée » d’Israël et d’un futur état palestinien.

« J’ai réitéré l’engagement du Royaume-Uni à soutenir le peuple palestinien et la solution à deux Etats, le besoin urgent de reprendre les négociations de paix, et la position claire et de longue date du Royaume-Uni sur le statut de Jérusalem », a déclaré Boris Johnson dans un communiqué suite à sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne, Riyad al-Malki, selon Reuters.

« Cela devrait être déterminé dans un règlement négocié entre les Israéliens et les Palestiniens, et Jérusalem devrait finalement être la capitale partagée des Etats israéliens et palestiniens », a ajouté le communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...