Rechercher

Cavusoglu : Ankara souhaite une « relation durable » avec Israël

Le chef de la diplomatie turque a évoqué la potentielle coopération mais a indiqué que celle-ci dépendait de la politique israélienne envers les Palestiniens

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, s'adresse aux médias, à Ankara, en Turquie, le 28 novembre 2019. (Crédit : Burhan Ozbilici/AP)
Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, s'adresse aux médias, à Ankara, en Turquie, le 28 novembre 2019. (Crédit : Burhan Ozbilici/AP)

ANKARA – Le ministre des Affaires étrangères de la Turquie a affirmé mercredi qu’Ankara cherchait à établir une « relation durable » avec Israël, mais que ces liens dépendaient de la politique d’Israël envers les Palestiniens.

« Nous cherchons à établir une relation durable », a déclaré Mevlut Cavusoglu, s’adressant aux journalistes israéliens à Ankara au ministère turc des Affaires étrangères. « Depuis 1949, nos relations ont connu des hauts et des bas. Je peux vous assurer que ces derniers étaient dus aux violations des droits des Palestiniens, et non aux problèmes de nos relations bilatérales. »

« Nous attendons des Israéliens qu’ils respectent le droit international sur la question palestinienne afin de maintenir des relations durables », a-t-il souligné.

Les journalistes sont en Turquie pour un voyage de trois jours entièrement financé par la Direction des communications, qui fait partie du bureau du président Recep Tayyip Erdogan.

Cavusoglu a souligné qu’Israël et la Turquie avaient des intérêts communs et que la Turquie était « prête à développer la coopération bilatérale et le dialogue régional à travers un agenda positif. » Il a en outre souligné le potentiel de coopération dans les domaines de l’énergie, du commerce, des investissements, de la science et de la technologie, de l’agriculture et de la sécurité alimentaire.

« Il y a un nouvel élan dans nos relations en ce moment », a déclaré le ministre des Affaires étrangères, rappelant la visite du président Isaac Herzog en mars, et l’appel téléphonique de novembre entre le Premier ministre Naftali Bennett et Erdogan.

« Le président Erdogan a réitéré notre soutien à une solution à deux États », a déclaré Cavusoglu. « Il a exposé nos attentes en ce qui concerne la Palestine lors de la visite du président Herzog… ce fut une rencontre très ouverte. »

Cavusoglu a également souligné qu’Erdogan a condamné les récentes attaques terroristes en Israël, et le meurtre d’une femme palestinienne par les forces israéliennes près de Bethléem dimanche.

Le diplomate turc a évoqué avec nostalgie les touristes israéliens qu’il a rencontrés dans sa ville natale d’Alanya, et a dit espérer que « cette année, nous accueillerons un plus grand nombre de touristes israéliens en Turquie ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...