Chimène Badi « insultée » pour sa possible participation à l’Eurovision en Israël
Rechercher

Chimène Badi « insultée » pour sa possible participation à l’Eurovision en Israël

"Je fais partie des cibles, mais ça ne me freinera pas," a affirmé la chanteuse sélectionnée pour la finale de Destination Eurovision

Chimène Badi en concert en 2016 (Crédit: Poudou99/Wikimedia Commons)
Chimène Badi en concert en 2016 (Crédit: Poudou99/Wikimedia Commons)

Suite à la victoire de la chanteuse Netta Barzilaï, l’organisation du prochain concours de chants de l’Eurovision se déroulera à Tel Aviv en Israël en mai 2019.

La selection du candidat français se déroule actuellement en France. Samedi 12 janvier au soir, la chanteuse Chimène Badi s’est sélectionnée lors d’une première demie-finale.

Depuis, elle est la cible de nombreuses critiques : « On m’insulte beaucoup à l’idée que je puisse vouloir aller en Israël, affirme-t-elle auprès du magazine People Public. Je fais partie des cibles. Mais ça ne me freinera pas. Si j’ai décidé de représenter la France, c’est aussi par rapport aux valeurs que je défends. L’Eurovision doit avoir lieu en Israël et on doit faire un beau spectacle ».

Chimène Badi est actuellement en tournée avec Julie Zenatti dans un spectacle intitulé Méditérannéennes.

Chimène Badi est originaire de Tunisie et Zenatti est d’origine italienne, juive, et algérienne.

Lors de la 2e demie-finale, samedi 19 janvier, des activistes pro-BDS sont montés sur la scène de l’émission baptisée « Destination Eurovision ».

Ils ont brièvement interrompu l’émission alors que la chanteuse israélienne Netta Barzilai se tenait sur scène.

Des images du concert montrent quatre activistes se précipiter vers la scène, avec une personne au moins tenant une pancarte disant « Non à l’Eurovision 2019 en Israël ! » avant d’être escortés vers la sortie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...