Conférence de donateurs contre le coronavirus: Netanyahu promet 60 millions de $
Rechercher

Conférence de donateurs contre le coronavirus: Netanyahu promet 60 millions de $

L'événement virtuel "Coronavirus Global Response" a été lancé par l'Union européenne, la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, la Norvège et l'Arabie saoudite contre le coronavirus

Page Facebook de la conférence virtuelle "Coronavirus Global Response". (Capture d'écran Facebook)
Page Facebook de la conférence virtuelle "Coronavirus Global Response". (Capture d'écran Facebook)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé lundi la participation à hauteur de 60 millions de dollars (environ 210 millions de NIS) lors d’une conférence internationale des donateurs visant à collecter des fonds pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

« Je suis convaincu que les principales institutions de recherche d’Israël, ses scientifiques de renommée mondiale et notre culture unique de l’innovation peuvent nous permettre de jouer un rôle important pour faire avancer les solutions sur les trois fronts », a-t-il déclaré dans un message préenregistré à l’événement virtuel « Coronavirus Global Response », qui a été lancé par l’Union européenne, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Norvège et l’Arabie saoudite, qui assure actuellement la présidence du G20.

« Nous espérons travailler avec d’autres pays pour tirer parti de nos capacités uniques afin de trouver des solutions au bénéfice de tous », a ajouté M. Netanyahu.

Parmi les autres dirigeants régionaux qui ont pris la parole lors de l’événement figuraient le roi Abdallah de Jordanie, le président turc Recep Tayyip Erdoğan, le ministre saoudien de la Santé Tawfig AlRabiah, le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, le président français Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre britannique Boris Johnson, le Premier ministre japonais Shinzo Abe et le Premier ministre canadien Justin Trudeau.

Aucune personne des États-Unis n’y a pris part.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...