Coronavirus : L’AP refuse une deuxième aide médicale des Émirats arabes unis
Rechercher

Coronavirus : L’AP refuse une deuxième aide médicale des Émirats arabes unis

"Le vol des Emirats nous a pris par surprise, il n'y a eu aucune coordination avec nous, nous l'avons appris par les médias," a indiqué Mohammed Shtayyeh

Un avion cargo de la compagnie Etihad Airways, transportant de l'aide médicale pour les Palestiniens concernant la maladie du coronavirus Covid-19, se prépare à atterrir à l'aéroport israélien Ben Gurion près de Tel-Aviv, le 9 juin 2020. (JACK GUEZ / AFP)
Un avion cargo de la compagnie Etihad Airways, transportant de l'aide médicale pour les Palestiniens concernant la maladie du coronavirus Covid-19, se prépare à atterrir à l'aéroport israélien Ben Gurion près de Tel-Aviv, le 9 juin 2020. (JACK GUEZ / AFP)

L’Autorité palestinienne (AP) a refusé mercredi une aide médicale des Emirats arabes unis transportée la veille par Etihad Airways, estimant qu’elle avait été coordonnée avec Israël plutôt qu’avec eux, refusant de contribuer à une « normalisation » d’Israël.

C’est la deuxième fois en moins d’un mois que l’AP rejette une aide envoyée par les Emirats.

Un vol du transporteur émirati Etihad Airways s’est posé mardi soir en Israël, chargé d’aide humanitaire et médicale pour aider les Palestiniens à endiguer le nouveau coronavirus.

« Nous refusons de la recevoir parce qu’elle a été coordonnée directement entre Israël et eux (les Emirats) », a déclaré à l’AFP le ministre des Affaires civiles de l’AP Hussein al-Cheikh. « Nous n’étions pas partie prenante de la coordination », a-t-il souligné.

Hussein al-Sheikh, un proche confident du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, s’exprimant sur Palestine TV, la chaîne officielle de l’AP. (Crédit : capture d’écran Palestine TV)

Mardi, le Premier ministre de l’AP, Mohammed Shtayyeh, avait déclaré devant la presse étrangère à Ramallah (Cisjordanie), siège de l’Autorité palestinienne : « le vol des Emirats nous a pris par surprise, il n’y a eu aucune coordination avec nous, nous l’avons appris par les médias ».

L’AP avait déjà refusé il y a près de trois semaines une aide envoyée par les Emirats sur un premier vol d’Etihad qui s’était posé à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv.

Un responsable de l’ONU avait clairement indiqué au Times of Israel à l’époque qu’il y avait un besoin beaucoup plus grand de fournitures dans la bande de Gaza contrôlée par le groupe terroriste palestinien du Hamas.

A LIRE : L’AP refuse l’aide émiratie via Israël, ne veut pas servir à la « normalisation »

Le ministère israélien des Affaires étrangères a indiqué mercredi soir avoir aidé à coordonner le vol et que l’aide devait être transférée par les Nations unies vers la bande de Gaza et la Cisjordanie.

« Fiers du rôle de @IsraelMFA dans la facilitation de l’arrivée de l’avion cargo @etihad », a tweeté mardi le directeur du ministère des Affaires étrangères Yuval Rotem. « Nous espérons que les futurs vols ETIHAD atterrissant ici transporteront des touristes #UAE. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...