Coronavirus : un patient israélien de 22 ans placé sous assistance respiratoire
Rechercher

Coronavirus : un patient israélien de 22 ans placé sous assistance respiratoire

L’homme, qui n'avait aucun problème de santé antérieur, s'était récemment rendu aux États-Unis ; il est la plus jeune personne du pays à se trouver dans un état grave

La directrice du service des épidémies, Dr Karina Glick, vérifie le moniteur d’un patient, équipée de vêtements de protection, lors d'une présentation à la presse du service d'hospitalisation des futurs patients atteints du coronavirus, à l’université de l’hôpital Samson Assuta d’Ashdod, le 16 mars 2020. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
La directrice du service des épidémies, Dr Karina Glick, vérifie le moniteur d’un patient, équipée de vêtements de protection, lors d'une présentation à la presse du service d'hospitalisation des futurs patients atteints du coronavirus, à l’université de l’hôpital Samson Assuta d’Ashdod, le 16 mars 2020. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

L’état d’un patient âgé de 22 ans, infecté par le coronavirus, s’est détérioré et il a été placé sous assistance respiratoire, a rapporté vendredi l’hôpital universitaire Samson Assuta d’Ashdod. L’homme est le plus jeune Israélien à se trouver dans un état grave après être tombé malade.

Le patient « est sous sédation et sous ventilateur, mais il ne peut pas oxyder ses tissus », a rapporté l’hôpital. « En coordination avec sa famille, il a été décidé de le transférer pour une ECMO (oxygénation extracorporelle de la membrane) à l’hôpital Ichilov. »

L’homme, dont le nom n’a pas été divulgué, n’avait aucun problème médical antérieur quand il a été diagnostiqué malade du COVID-19, la maladie causée par le nouveau coronavirus.

Résident de la ville côtière d’Ashdod, dans le sud du pays, il a été hospitalisé mercredi dernier. Le lendemain, il ne pouvait plus se tenir debout ni prendre une douche, a déclaré lundi sa mère au site d’informations Ynet. Samedi, il a été placé sous oxygène, a rapporté sa mère. Lors d’un appel téléphonique, il avait alors déclaré à sa mère : « Maman, j’ai peur. »

Dimanche matin, en raison de la détérioration rapide de son état de santé et de ses difficultés respiratoires croissantes, les médecins de l’hôpital universitaire Samson Assuta d’Ashdod ont décidé de le mettre sous sédation et de le brancher à un respirateur.

Sa mère a déclaré qu’elle, son mari et leur fille se trouvaient tous en quarantaine depuis qu’ils avaient appris que son fils était infecté par le virus. Elle a déclaré que, bien que l’hôpital lui ait proposé de venir le voir, elle a refusé, expliquant que le voir branché à un ventilateur serait trop traumatisant.

« Je ne peux pas, je ne peux pas aller le voir avec cette machine [le ventilateur] », a-t-elle déclaré.

Un nouveau service au centre médical Assuta à Ashdod pour les personnes infectées par le Coronavirus, le 16 mars 2020. (Crédit : Flash90)

« Je leur ai dit que c’était trop difficile pour moi et que je tremblais de partout », a-t-elle déclaré. « J’ai peur de m’effondrer. Je préfère me souvenir de lui tel qu’il était. »

La mère a expliqué que son fils s’était récemment rendu aux États-Unis avec deux amis, d’abord à Miami puis à Las Vegas. Les trois jeunes hommes sont rentrés en Israël le mois dernier, et le patient est immédiatement entré en quarantaine à domicile, conformément aux directives du ministère de la Santé. Mercredi dernier, alors que sa température augmentait malgré la prise de médicaments, il a été transporté à l’hôpital.

Les deux amis de l’homme avec lesquels il a voyagé ont eux-aussi reçu un diagnostic positif au COVID-19 et se trouvent en bon état de santé, l’un étant à l’hôpital et l’autre dans un hôtel de quarantaine.

« Dans le monde entier on dit que [le virus] ne touche pas les jeunes », a expliqué la mère du patient. « Les gens pensent que c’est un jeu, mais lui a été très responsable et est rentré directement à la maison après son vol. Il était important pour lui d’être prudent et responsable envers ceux qui l’entouraient. »

Ami Mayo, chef de l’unité de soins intensifs à Assuta, a déclaré à Ynet plus tôt cette semaine que le patient avait initialement des symptômes légers, mais que son état s’est rapidement détérioré, avec de graves difficultés respiratoires et une baisse du taux d’oxygène dans son sang.

Mayo a déclaré que le personnel médical avait utilisé des moyens non-invasifs pendant 24 heures mais que l’état de l’homme était devenu si grave que la décision de le mettre sous sédation a été prise dimanche matin.

Le bilan de vendredi fait état de 7 030 cas de coronavirus et de 37 décès en Israël. 95 personnes sont actuellement sous respirateurs à cause de la maladie.

A LIRE : Covid-19 : Plus de 20 vaccins et de multiples traitements en développement

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...