COVID-19: « Amélioration significative » de la santé de David Bitan du Likud
Rechercher

COVID-19: « Amélioration significative » de la santé de David Bitan du Likud

L'appareil ECMO qui aidait le cœur et les poumons du député à fonctionner a été ôté à l'issue de deux semaines d'hospitalisation

Le député Likud David Bitan à la Knesset le 15 janvier 2020. (Olivier Fitoussil / Flash90)
Le député Likud David Bitan à la Knesset le 15 janvier 2020. (Olivier Fitoussil / Flash90)

L’état médical du député David Bitan (Likud), qui est hospitalisé depuis deux semaines après avoir développé une forme grave du coronavirus, a connu une amélioration « significative », selon un communiqué émis dimanche par son porte-parole.

Le communiqué, qui a été transmis au nom de la famille du législateur et du centre médical Sheba où le parlementaire a été pris en charge, a fait savoir que l’appareil ECMO (extracorporeal membrane oxygenation) qui assistait son cœur et ses poumons avait été ôté.

« Nous avons le plaisir d’annoncer qu’il y a eu une amélioration significative de l’état de santé du député David Bitan, qui a été débranché, ce matin, de l’appareil ECMO auquel il était relié depuis deux semaines », a noté le communiqué. « Le député se sent bien et il est encore hospitalisé dans l’unité de soins intensifs réservée aux malades atteints par le coronavirus ».

Bitan avait été hospitalisé au début du mois lorsque son niveau d’oxygène avait chuté, quelques jours après avoir appris qu’il avait contracté le coronavirus.

Selon les informations de la Douzième chaîne, Bitan a continué à rencontrer des gens avant son diagnostic positif, malgré son état de santé et sa toux. Une trentaine de personnes auraient été mises en quarantaine parce que le député n’a pas respecté la directive de mise à l’isolement en cas d’apparition de certains symptômes.

Bitan fait partie d’une poignée de députés et de ministres qui ont contracté le virus, dont le ministre de la Santé de l’époque, Yaakov Litzman, la ministre de l’Immigration, Pnina Tamano-Shata, le leader de la Liste arabe unie, Ayman Odeh, la ministre de la Protection de l’environnement, Gila Gamliel, le ministre des Affaires de Jérusalem, Rafi Peretz, le député Yinon Azoulay et la députée Hila Shay-Vazan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...