Covid : Netanyahu, testé négatif, en isolement préventif
Rechercher

Covid : Netanyahu, testé négatif, en isolement préventif

Ces dernières 24 heures, environ 1 700 nouveaux cas ont été diagnostiqués, selon le ministère de la Santé

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu visite le centre logistique de Teva Pharmaceuticals à Shoham, où seront entreposés et distribués les vaccins contre le coronavirus, le 26 novembre 2020. (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu visite le centre logistique de Teva Pharmaceuticals à Shoham, où seront entreposés et distribués les vaccins contre le coronavirus, le 26 novembre 2020. (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a été testé lundi négatif au Covid-19 mais s’est placé en isolement préventif après avoir été en contact avec une personne ayant contracté le virus, ont indiqué des sources officielles.

Il va « se mettre en quarantaine jusqu’à vendredi, après avoir été en contact avec un malade » non identifié, a précisé son bureau dans un communiqué. Le Premier ministre a été testé dimanche et lundi et les « résultats se sont avérés négatifs ».

Depuis le début de la pandémie, Israël, pays de neuf millions d’habitants, a recensé 358 293 cas de Covid-19, dont 3 003 décès. Ces dernières 24 heures, environ 1 700 nouveaux cas ont été diagnostiqués, selon le ministère de la Santé.

Israël doit recevoir bientôt un premier lot de vaccins contre le nouveau coronavirus du géant pharmaceutique américain Pfizer.

Netanyahu a annoncé mercredi que le pays commencerait à administrer les vaccins à partir du 20 décembre et dit qu’il voulait être le premier du pays à être vacciné pour donner l’exemple.

Au total, 14 millions de doses – pouvant protéger sept millions de personnes car deux doses sont requises par personne – ont été commandées aux sociétés Pfizer et Moderna.

L’annonce de la mise en isolement du Premier ministre intervient avant un possible vote des députés prévu cette semaine sur la dissolution du Parlement et la convocation de nouvelles élections, dans un contexte de vives tensions au sein de la coalition gouvernementale.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...