Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Des activistes anti-Israël bloquent la circulation pendant des heures aux Pays-Bas

Plusieurs des participants à la manifestation organisée dans le cadre d'une action de "perturbation" ont déclaré qu'ils s'opposaient à l'existence d'Israël en tant qu'État juif

Des manifestants anti-Israël bloquant une route à Utrecht, aux Pays-Bas, le 15 avril 2024. (Crédit : Canaan Lidor/The Times of Israel)
Des manifestants anti-Israël bloquant une route à Utrecht, aux Pays-Bas, le 15 avril 2024. (Crédit : Canaan Lidor/The Times of Israel)

Des milliers de véhicules ont été bloqués lundi des heures durant par des activistes anti-Israël sur une autoroute située non loin de la ville néerlandaise d’Utrecht.

Un automobiliste en colère est sorti de sa voiture. Contrairement à de nombreux autres automobilistes circulant sur l’A27, la plainte de cet homme ne concernait pas le blocage de la route. « Le slogan qu’ils scandent ? De la rivière à la mer ? C’est un appel au génocide. Allez-vous le permettre ? », a demandé l’homme à un policier.

Le policier a, sans surprise, répondu : « Nous interviendrons quand et si nous estimons que les troubles ne sont plus gérables. »

Ce blocage faisait partie d’une initiative mondiale connue sous le nom de « A15 », qui vise à perturber le commerce pour sensibiliser les gens à ce que les organisateurs qualifient de « génocide » à Gaza. Les manifestants se sont dispersés au bout de trois heures.

Plusieurs participants à la manifestation interrogés par le Times of Israel ont déclaré qu’ils s’opposaient à l’existence d’Israël en tant qu’État juif.

« Les Juifs qui sont arrivés après 1948, je ne pense pas qu’ils devraient être là », a affirmé Emmie Vronk, une assistante sociale de 23 ans d’origine néerlandaise.

Un homme de 26 ans qui s’est identifié comme se prénommant Cena (il a refusé de donner son nom de famille), l’un des leaders de cette manifestation et membre du groupe d’activistes locaux Rolling for Palestine, a déclaré que « les Juifs n’ont pas plus le droit de former un État juif en Palestine que les chrétiens ou les musulmans ». « Seuls les Palestiniens autochtones y ont leur place. » « Afghan qui a la citoyenneté néerlandaise », il a refusé de dire si cela signifiait qu’il était néerlandais, répétant cette formulation inhabituelle.

Stefan Mijgens, 46 ans, faisait partie des automobilistes bloqués. Il a dit partager le message des manifestants opposés à la guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza, mais a qualifié « d’injuste qu’on nous fasse souffrir », alors qu’il est en retard pour une réunion.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.