Des athlètes musulmans snobbent souvent des Israéliens
Rechercher

Des athlètes musulmans snobbent souvent des Israéliens

Or Sasson déclare qu’il voulait montrer du respect au rival égyptien Islam El Shehaby qui dit que Sasson "n’est pas mon ami"

L'Egyptien Islam El Shahaby (en bleu) a refusé de serrer la main de l'Israélien Or Sasson après sa défaite au premier tour du tournoi de judo masculin des +100kg aux Jeux olympiques de Rio, le 12 août 2016. (Crédit : AFP/Toshifumi Kitamura)
L'Egyptien Islam El Shahaby (en bleu) a refusé de serrer la main de l'Israélien Or Sasson après sa défaite au premier tour du tournoi de judo masculin des +100kg aux Jeux olympiques de Rio, le 12 août 2016. (Crédit : AFP/Toshifumi Kitamura)

Le judoka israélien Or Sasson a déclaré dimanche qu’il ne s’attendait pas à ce que son adversaire égyptien, qu’il a vaincu en route vers le bronze olympique, lui serre la main, mais il a tout de même décidé de lui tendre la main pour montrer du « respect ».

S’exprimant de Rio De Janeiro deux jours après avoir remporté la médaille dans le tournoi des
-100kg, Sasson a déclaré que des athlètes musulmans sont souvent froids envers les compétiteurs israéliens, mais alors que leurs rivaux ne sont peut-être pas amis, ils devraient faire preuve de respect l’un envers l’autre.

« Honorer son rival est quelque chose que l’on m’a appris, a-t-il déclaré à la radio militaire. Les JO sont basés sur le respect ».

Le site d’information égyptien El Youm el Sabah a cité Islam El Shehaby, le rival de Sasson, disant qu’il n’avait pas prévu à l’origine d’ignorer la main tendue de son opposant israélien, mais il l’a décidé sur le moment.

Shehaby a noté qu’il n’avait pas enfreint les règles en ne serrant pas le main de Sasson quelques instants après avoir été battu par l’Israélien.

« L’athlète israélien n’est pas mon ami que je dois saluer, a-t-il déclaré avant d’ajouter : J’ai travaillé très dur pour aller aux Jeux Olympiques, et au final cela s’est transformé en quelque chose de politique ».

Sasson, deux fois médaillé de bronze européen qui aura 26 ans le 18 août, a oublié la rencontre désagréable avec Shehaby au premier tour du tournoi pour aller remporter deux autres combats, et finalement céder en demi-finales contre le légendaire Teddy Riner. Après une courte défaite contre Riner, il a battu le Cubain Alex Mendoza pour décrocher le bronze.

Des athlétes israéliens qui participent dans les compétitions internationales ont appris à recevoir une attitude froide des participants arabes et musulmans, a-t-il déclaré.

« C’est quelque chose qui s’est déjà produit quelques fois dans le passé, a-t-il expliqué. Nous avons vu d’autres incidents où des athlètes musulmans n’ont pas serré les mains des Israéliens. Cela ne m’a pas surpris. J’étais préparé à un tel scénario. Mon but était de remporter le combat ».

Le site d’information égyptien Masry Alyoum a cité Shehaby déclarant dimanche que sa défaite contre l’Israélien était due au stress et à la pression de la part des médias avant le match.

Le Comité olympique égyptien a publié un communiqué déclarant que l’action de Shehaby était une décision indépendante, et l’a averti de respecter les règles olympiques et d’agir de façon fair-play.

Pourtant, le journaliste et présentateur populaire égyptien Ahmed al-Moslimani a déclaré samedi dans son programme TV « La Première Edition », diffusé sur la chaîne égyptienne pro-régime Rêve TV, que Shehaby envoyait un « message plus important que le judo et le match. Ses actions ont attiré l’attention des crimes israéliens ».

Plus d’espoirs de médailles

Alors que les Jeux entrent dans leur neuvième jour dimanche, Israël se tourne vers ses athlètes de terre et de mer pour obtenir plus de médailles.

Le windsurfer Maayan Davidovich doit faire la compétition dans la course de RS : X, la compétition féminine après avoir pris la deuxième place dans les courses finales dans les séries de vendredi.

Davidovich a actuellement 60 points, se rapprochant des médailles.

Dans le même temps, la championne israélienne de triple saut Hanna Knyazyeva-Minenko a gagné une place pour la finale des femmes samedi, obtenant la huitième place dans le tour de qualification.

Knyazyeva-Minenko a gagné sa place avec son dernier saut à 14,20 mètres.

La finale du triple saut femme aura lieu lundi 15 août.

Knyazyeva-Minenko, s’est classée à la quatrième place aux Jeux Olympiques et a remporté une médaille d’argent au Championnat d’Europe d’Athlétisme à Amsterdam le mois dernier, détient le record israélien du triple saut.

En natation synchronisée, le duo israélien d’Anastasia Gloushkov Leventhal et Ievegeniia Tetelbaum commencera sa compétition avec les tours préliminaires de l’épreuve de la nage libre.

En voile, Eyal Levine et Dan Froyliche continueront dans la compétition masculine tandis que les marins Gil Cohen et Nina Amir participeront à la compétition des femmes.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...